Hausse de la TVA – L'ULC craint une «nouvelle baisse du pouvoir d'achat»

Publié

Hausse de la TVAL'ULC craint une «nouvelle baisse du pouvoir d'achat»

LUXEMBOURG - L'Union luxembourgeoise des consommateurs (ULC) a critiqué ce mercredi l'augmentation prochaine de la TVA de 2% et craint des hausses de prix déloyales des commerçants.

Le nouveau ministre des Finances (DP), Pierre Gramegna, a annoncé mardi que la TVA normale du Luxembourg passera de 15% à 17% dès l'automne 2014. Toutes les autres TVA (taux réduit de 12%, taux parking de 12%) prendront également 2 points, sauf le super taux réduit de 3% sur les produits de première nécessité. À l'image de la CGFP, l'ULC a critiqué cette hausse ce mercredi, et «regrette que le premier acte administratif de longue portée du nouveau gouvernement consiste à imposer aux consommateurs une hausse des prix, et par conséquent une nouvelle baisse du pouvoir d'achat, en vue d'une augmentation des recettes fiscales indirectes».

Cette hausse a déjà été critiquée par l'opposition, mardi, principalement sur la forme et non sur le fond, puisque le CSV avait déjà émis l'intérêt d'une hausse avant les élections. L'ULC indique pour sa part que le gouvernement doit «accepter qu’on lui demande pourquoi il n’a pas examiné les possibilités d’économiser» dans d'autres secteurs, comme par exemple dans la finance. L'union des consommateurs espère désormais que l'artisanat et le commerce n'en profiteront pas pour imposer «des hausses de prix déloyales aux consommateurs». Avec une hausse de 2% de la TVA normale, ce sont les prix de l'essence, du téléphone ou de l'alcool qui pourraient augmenter...

En 2013, plusieurs pays ont augmenté leurs taux de TVA normale, dont la France qui est passée de 19,6% à 20%, l'Italie qui est passée de 21% à 22% ou la Slovénie qui est passée de 20% à 22%. Mais même à 17%, le Luxembourg restera le pays au plus faible taux d'Europe, loin derrière le plus haut, la Hongrie avec... 27% de TVA!

(JV/L'essentiel Online)

Ton opinion