Problèmes de logement – L'Uni ne peut loger que 10% de ses étudiants

Publié

Problèmes de logementL'Uni ne peut loger que 10% de ses étudiants

LUXEMBOURG - Le jour de la rentrée est arrivé pour les étudiants de l'Uni du Luxembourg. Seul problème: se loger.

Abdelaziz et Rémy vivent du côté français. Avec l'aide au logement, ils disent s'en sortir. (Photo «L'essentiel»)

Abdelaziz et Rémy vivent du côté français. Avec l'aide au logement, ils disent s'en sortir. (Photo «L'essentiel»)

L'Université du Luxembourg dispose au total de 475 chambres pour environ 5 000 étudiants. «L'Uni loue des maisons à des personnes tierces et les sous-loue aux étudiants», explique Marc Rousseau, coordinateur de l'unité logements de l'Uni. «Cette année, nous avons pu loger les 65 étudiants Erasmus dans les chambres universitaires».

Le problème, c'est qu'environ seulement un tiers des chambres d'étudiants sont disponibles pour les nouveaux arrivants. Sur le campus du Limpertsberg, plusieurs étudiants ont exposé leur cas concernant la chasse au logement. Jenny (25 ans), étudiante en master de droit européen, est bulgare et à Luxembourg pour un échange Erasmus. «Louer dans le privé c'est beaucoup trop cher. J'ai la chance d'avoir une chambre d'étudiant!». Elle paye 425 euros par mois: avec les bourses, l'aide de ses parents et un job, elle y arrivera tout juste.

Penny, 29 ans, Gabonais et étudiant en master fiscalité, a pris une chambre privée à Esch. Il paye 450 euros par mois et n'a que ses parents pour le financer. Jeanne, 23 ans, étudiante en droit européen, n'a pas encore trouvé de logement. «Je m'y suis prise trop tard. Une copine me loge en attendant». Seuls les étudiants luxembourgeois ont, pour la plupart, la possibilité de contourner ce problème en restant vivre chez leurs parents.

Chloé Murat

Ton opinion