La BEI ouvre les vannes du crédit aux entreprises

Publié

La BEI ouvre les vannes du crédit aux entreprises

LUXEMBOURG - La Banque européenne d'investissement (BEI) prêtera 25 milliards de plus cette année.

Pour 2009, la BEI va mettre 70 milliards d'euros sur la table pour financer l'investissement en Europe. C'est 25 milliards de plus qu'en 2008. «Notre conseil a décidé que nous devions faire un effort exceptionnel face à la crise», souligne Philippe Maystadt, président de la BEI.

Le conseil, ce sont les 27 membres de l'Union européenne.En décembre, puis mardi dernier, ils ont augmenté les possibilités de prêts de la BEI pour financer l'investissement public et privé. Cet effort sera reconduit l'année prochaine. Et la demande est bien là. «Nous n'avons jamais eu autant d'entreprises qui viennent nous voir. De grandes entreprises s'adressent pour la première fois à nous».

Car les banques commerciales les suivent moins. Alors, pour inciter ces dernières à continuer de prêter, la BEI développe un système de garantie: l'institution ne peut prêter que 50% d'un projet, voire 75% s'il a une dimension écologique. Elle pourra désormais garantir le prêt de l'autre moitié du financement.

La BEI s'engage donc plus dans les projets. Surtout que le conseil lui demande de prêter à des sociétés qui ont une structure financière moins forte si elles ont de bons projets. «Nous prendrons plus de risques mais de manière plus calculée», précise le président.

Linda Cortey

Ton opinion