Coronavirus – La Belgique aurait passé le pic de la 2e vague
Publié

CoronavirusLa Belgique aurait passé le pic de la 2e vague

La lutte contre l'épidémie de coronavirus évolue «dans le bon sens», mais les efforts doivent se poursuivre, ont affirmé vendredi, les autorités sanitaires de Belgique

«Depuis quelques jours, nous voyons heureusement les chiffres évoluer dans le bon sens», s'est réjoui lors d'une conférence de presse le porte-parole inter fédéral de la lutte contre le coronavirus en Belgique, Yves Van Laethem. «On peut enfin voir se dessiner le pic de cette deuxième vague», a-t-il ajouté, estimant que celui-ci pourrait être daté au mardi 27 octobre, quand 22 171 nouveaux cas ont été recensés.

La Belgique enregistre notamment une baisse très légère des nouvelles contaminations, ainsi que des admissions à l'hôpital, et ce pour la première fois depuis le mois de septembre. Le nombre de patients en soins intensifs, ainsi que le nombre de décès, continuent eux d'augmenter, mais «à un rythme moins rapide».

«Ce n'est pas parce que ces résultats vont mieux qu'ils sont bons» a cependant mis en garde M. Van Laethem. «Nous restons avec la Tchéquie les champions européens du nombre de nouvelles infections».

«Pas le moment de baisser les bras»

«Ce n'est évidemment pas le moment de baisser les bras», a-t-il martelé, appelant à «maintenir le rythme actuel d'observation des mesures pendant encore de longues semaines avant qu'on puisse être en relative sécurité».

La Belgique a renforcé fin octobre son confinement pour six semaines. Les mesures incluent notamment la fermeture des commerces «non essentiels» (hors alimentation, pharmacie et librairies) et, pour les entreprises, l'obligation du télétravail où il est possible. Ce pays de 11,5 millions d'habitants comptait vendredi 7 282 malades dans les hôpitaux, dont 1 428 en soins intensifs.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion