Coronavirus – La Belgique durcit les règles face à la deuxième vague
Publié

CoronavirusLa Belgique durcit les règles face à la deuxième vague

La Belgique repousse la 5e phase de déconfinement et prend de nouvelles mesures sanitaires pour tenter de contrer la résurgence du coronavirus.

Face au rebond du virus, la Belgique prend de nouvelles mesures sanitaires.

Face au rebond du virus, la Belgique prend de nouvelles mesures sanitaires.

AFP/John Thys

«L'annonce d'un durcissement des règles est un coup dur à notre moral, mais nous préférons prendre des mesures aujourd'hui plutôt que de le regretter demain», a admis jeudi, en milieu de journée, la Première ministre belge Sophie Wilmès, a l'issue d'une réunion du Conseil national de sécurité. Face à la deuxième vague de coronavirus, la Belgique renonce à la cinquième phase de déconfinement et introduit de nouvelles mesures sanitaires.

Ainsi, les masques seront obligatoires dans tous les endroits fortement fréquentés, comme les marchés, brocantes, rues commerçantes ainsi que les bâtiments publics, mais aussi dans l'espace privé. En outre, les masques seront obligatoires dans les bars, cafés et restaurants, sauf quand le client est assis à table. Une règle similaire à celle en vigueur au Luxembourg. Le port du masque était déjà obligatoire depuis le 11 juillet dans les magasins, les cinémas, les lieux de culte ou encore les musées et bibliothèques. Les clients devront d'ailleurs donner une adresse mail ou un numéro de téléphone pour faciliter le tracing en cas d'infection dans l'établissement.

La fête est finie

Par ailleurs, la phase 5 du déconfinement n'est pas enclenchée et la limite maximum de personnes par réception reste fixée à 15. Foires et salons ne peuvent donc pas reprendre. La fameuse «bulle sociale» reste donc limitée à 15 personnes, alors qu'un abaissement de ce nombre avait été évoqué. «Si tout le monde respecte la règle des 15, nous ne devrons pas toucher à notre bulle sociale à laquelle nous tenons tous».

En revanche, certains comportements ne seront plus tolérés, comme discuter entre les tables au café, faire la fête sans retenue... La cheffe du gouvernement a annoncé un renforcement des contrôles pour lutter contre ces comportements. Toutes ces décisions tombent alors que la Belgique fait face à un rebond de la pandémie, ces derniers jours. «Les derniers chiffres ne doivent pas nous affoler, mais ils doivent être pris extrêmement au sérieux», a martelé Sophie Wilmès, appelant ses concitoyens à la responsabilité. «Protégez-vous et protégez les autres», a-t-elle dit.

(jw/L'essentiel)

Ton opinion