Eurovision: La Belgique en finale, l'Ukraine ultra-favorite
Publié

EurovisionLa Belgique en finale, l'Ukraine ultra-favorite

Jérémie Makiese s'est qualifié pour la grande finale qui se déroulera samedi soir, à Turin. L'Ukraine est la chouchoute des bookmakers.

Le Belge et son «Miss You» ont passé le cap des demi-finales organisées mardi et jeudi. «Je suis à court de mots», a réagi le Belge. «Ce n'est pas encore fini, mais du fond du coeur, MERCI».

La Finlande de The Rasmus s'est également qualifiée jeudi, tout comme la Serbie, l'Azerbaïdjan, l'Australie, l'Estonie, la Roumanie, la Pologne, la Suède et la République tchèque. Mercredi, la Suisse, l'Arménie, l'Islande, la Lituanie, le Portugal, la Norvège, la Grèce, la Moldavie, les Pays-bas et l'Ukraine, avaient décroché leur ticket, mardi soir.

À noter que cette dernière est la grandissime favorite pour la finale de samedi soir soir. Outre son indéniable talent basé sur des rythmes ensorcelants mêlant hip-hop et musique traditionnelle, le groupe ukrainien Kalush Orchestra surfe aussi sur une déferlante de sympathie envers son pays en guerre.

Sa chanson, intitulée «Stefania», a été écrite par le leader du groupe Oleh Psiuk, un rappeur de 27 ans, en hommage à sa mère. Mais cette chanson choisie en février pour représenter l'Ukraine à l'Eurovision, donc avant le début de l'invasion russe, a revêtu un nouveau sens, alors que le pays est en guerre depuis bientôt trois mois. Des paroles comme «Je trouverai toujours le chemin de la maison même si toutes les routes sont détruites» prennent en effet une résonance toute particulière.

«Nous avons le sentiment d'être en mission ici, parce qu'au moment où nous parlons, la culture ukrainienne est en train d'être anéantie», a confié à l'AFP, Oleh Psiuk. «Mais c'est notre rôle de montrer qu'elle est bien vivante, et qu'elle a tant à offrir. Elle est unique, elle représente vraiment chaque Ukrainien qui souffre dans le monde aujourd'hui».

(mc/AFP)

Ton opinion

5 commentaires