Crise politique – La Belgique vers un nouveau gouvernement

Publié

Crise politiqueLa Belgique vers un nouveau gouvernement

Après plus d'un an sans gouvernement, la Belgique semble avoir trouvé une solution. Les sept partis se sont entendus, jeudi, pour une nouvelle formation sans la N-VA et, sûrement, avec le CD&V.

Composition actuelle de la Chambre des représentants de Belgique.

Composition actuelle de la Chambre des représentants de Belgique.

dr/FTcommons

Les sept partis réunis par le formateur socialiste francophone Elio Di Rupo (Les francophones parti socialiste, Mouvement réformateur, Centre démocrate humaniste, Écolo et les flamands Groen!, Open VLD et Socialistische Partij Anders) semblent être tombés d’accord, jeudi matin, pour trouver une solution à l’impasse politique dans laquelle la Belgique est empêtrée.

Tous ont décidé d’entamer des négociations en vue de la formation d’un nouveau gouvernement… sans le parti flamand N-VA. Le parti s’est disqualifié des négociations en demandant récemment une réécriture complète de la note de Di Rupo. Le CD&V sera quant à lui invité à soutenir l’union des sept, afin de permettre la majorité des deux tiers (les sept partis représentent 92 des 150 sièges du Parlement fédéral) nécessaire pour amender une loi concernant les deux groupes (francophones et flamands).

Wouter Beke, le chef de file du parti des chrétiens démocrates (CD&V) flamands s'est dit prêt à discuter avec Elio Di Rupo, jeudi.

(JV/L'essentiel Online)

Ton opinion