La bêtise n'a qu'à bien se tenir
Publié

La bêtise n'a qu'à bien se tenir

Maëster croque au quotidien ce qui l’emballe, le révulse, l’amuse ou l’attriste, épinglant les grands et moins grands de ce monde dans des portraits qui font toujours mouche. La campagne électorale américaine, les amours du président de la République française, les OGM, les Jeux olympiques... rien de l'année 2008 n’échappe à la plume de Maëster, pourfendeur impitoyable de la bêtise.

«Le premier an pire». Maëster. Drugstore.

Ton opinion