Politique au Luxembourg: La bourgmestre de Differdange ne se représente pas

Publié

Politique au LuxembourgLa bourgmestre de Differdange ne se représente pas

DIFFERDANGE - Christiane Brassel-Rausch ne fera pas partie de la liste de Déi Gréng lors des élections communales de 2023, a annoncé le parti.

par
Joseph Gaulier
Christiane Brassel-Rausch, ici dans son bureau, avait pris ses fonctions en 2019.

Christiane Brassel-Rausch, ici dans son bureau, avait pris ses fonctions en 2019.

JG

La sortante ne remet pas son mandat en jeu. Christiane Brassel-Rausch (Déi Gréng) ne fait pas partie de la liste que présentera son parti lors des élections de juin prochain. Celle-ci, annoncé jeudi matin, comprend comme têtes de liste Paulo Aguiar, actuel échevin, et Manon Schütz, coprésidente de Déi Gréng Déifferdeng.

«Il s’agit d’un choix personnel de sa part», assure Georges Liesch, actuel conseiller communal et ancien échevin. Selon lui, Christiane Brassel-Rausch a «décidé de prendre du temps pour elle et sa famille. Il dément «tout conflit ou tension» avec le parti, rappelant que l’intéressée «avait annoncé qu’elle finirait simplement le mandat, lorsqu’elle a pris la suite de Roberto Traversini en 2019». Élue à la cinquième place de la liste de son parti en 2017, elle avait débuté le travail comme conseillère communale, avant de devenir échevine puis bourgmestre à la suite de plusieurs démissions.

Dans son communiqué, Déi Gréng «remercie tout particulièrement nos deux bourgmestres, Roberto Traversini et Christiane Brassel-Rausch, qui se sont distingués pendant de nombreuses années par leur engagement infatigable pour notre commune». Le premier avait quitté précipitamment son poste lors de l’affaire de l’abri de jardin, qu’il est accusé d’avoir fait construire sans autorisation.

5 commentaires