Scandale de fausse monnaie – La Bundesbank impliquée malgré elle

Publié

Scandale de fausse monnaieLa Bundesbank impliquée malgré elle

La banque centrale allemande a échangé pendant des années des tonnes de pièces en euros qu'on lui présentait comme abîmées alors qu'elles étaient en réalité contrefaites en Chine.

La Bundesbank est la seule banque centrale de la zone euro qui propose aux particuliers l'échange gratuit de leurs pièces endommagées.

La Bundesbank est la seule banque centrale de la zone euro qui propose aux particuliers l'échange gratuit de leurs pièces endommagées.

dapd

Lors d'une vaste opération de perquisitions dans la région de Francfort mercredi, le parquet et la police criminelle ont arrêté six personnes qui faisaient l'objet d'un mandat d'arrêt, selon un communiqué. Ces personnes, dont quatre sont d'origine chinoise, "sont soupçonnées d'avoir obtenu d'une ou plusieurs sources en Chine des pièces de 1 euro et 2 euros" contrefaites et de les avoir ensuite échangées auprès de la Bundesbank en faisant valoir qu'elles étaient abîmées, poursuit le communiqué.

La Bundesbank est la seule banque centrale de la zone euro qui propose aux particuliers l'échange gratuit de leurs pièces endommagées contre des sommes de même valeur. Entre 2007 et novembre 2010, 29 tonnes de fausse monnaie auraient été échangées pour une valeur de 6 millions d'euros, estiment les enquêteurs. Les ateliers de fausse monnaie en Chine s'approvisionnaient probablement en Europe en ferraille provenant de vieilles pièces authentiques, avant de les reconstituer et de les renvoyer en Allemagne, avec la complicité de quatre hôtesses de l'air ou stewards, a ajouté le parquet.

Un porte-parole de Lufthansa a confirmé que des salariés de la compagnie aérienne étaient visés par l'enquête, sans donner plus de détails. La Bundesbank a souligné de son côté que l'enquête ne visait aucun de ses salariés.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion