Indépendance – La campagne interdite du «oui» va débuter

Publié

IndépendanceLa campagne interdite du «oui» va débuter

Malgré la pression judiciaire, les indépendantistes catalans lancent la campagne du «oui» à leur référendum d'autodétermination par un grand meeting.

La vice-présidente du gouvernement espagnol, Soraya Saenz de Santamaria, a rappelé qu'il était «interdit de collaborer ou de participer» à ce référendum.

La vice-présidente du gouvernement espagnol, Soraya Saenz de Santamaria, a rappelé qu'il était «interdit de collaborer ou de participer» à ce référendum.

AFP

La campagne pour l'indépendance de la Catalogne, région de 7,5 millions d'habitants du nord-est de l'Espagne doit commencer à Tarragone, ville de 130 000 habitants peu indépendantiste, à quelque 100 kilomètres au sud-ouest de Barcelone. Objectif: remplir les arènes de quelque 10 000 places. Une ouverture de campagne atypique cependant, car les menaces judiciaires se multiplient contre les indépendantistes. Avant le meeting, qui a débuté vers 20h jeudi (18h GMT), les organisateurs ont été «prévenus qu'ils étaient dans l'illégalité», selon la préfecture.

Interrogée sur ce sujet par la chaîne de télévision privée Telecinco, la vice-présidente du gouvernement espagnol Soraya Saenz de Santamaria a répondu qu'il était «interdit de collaborer ou de participer» à ce référendum et que cela concerne «n'importe quel acte préparatoire». Les indépendantistes, majoritaires au Parlement régional depuis 2015, se donnent deux semaines pour convaincre les Catalans de participer à ce référendum du 1er octobre, interdit par la Cour constitutionnelle.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion