Automobile: La célébrissime Renault 4 renaît en électrique avec des airs de SUV

Publié

AutomobileLa célébrissime Renault 4 renaît en électrique avec des airs de SUV

La Renault 4 va renaître en 2025 sous forme d'un petit SUV électrique, a annoncé la marque au losange, lundi, au Mondial de l'auto de Paris.

1 / 10
La Renault 4 va renaître en 2025 sous forme d'un petit SUV électrique, a annoncé la marque au losange lundi au Mondial de l'auto de Paris.

La Renault 4 va renaître en 2025 sous forme d'un petit SUV électrique, a annoncé la marque au losange lundi au Mondial de l'auto de Paris.

Renault
Après la Renault 5 vient donc le tour de la 4L: la star des années 1960 et 1970, vendue à huit millions d'exemplaires dans 100 pays, aura droit à une descendante plus carrée, haute sur roues, cousine du Dacia Duster.

Après la Renault 5 vient donc le tour de la 4L: la star des années 1960 et 1970, vendue à huit millions d'exemplaires dans 100 pays, aura droit à une descendante plus carrée, haute sur roues, cousine du Dacia Duster.

Renault
Calandre rectangulaire, passage de roues, feux arrières en gélule: les clins d'oeil rétro au modèle originel sont nombreux. Mais le concept "4EVER Trophy" propose une vision tout-terrain, plus agressive et futuriste, avec des protections de carrosserie massives.

Calandre rectangulaire, passage de roues, feux arrières en gélule: les clins d'oeil rétro au modèle originel sont nombreux. Mais le concept "4EVER Trophy" propose une vision tout-terrain, plus agressive et futuriste, avec des protections de carrosserie massives.

Renault

Après la Renault 5 vient donc le tour de la 4L: la star des années 1960 et 1970, vendue à huit millions d'exemplaires dans 100 pays, aura droit à une descendante plus carrée, haute sur roues, cousine du Dacia Duster. Calandre rectangulaire, passage de roues, feux arrières en gélule: les clins d'œil rétro au modèle originel sont nombreux. Mais le concept «4EVER Trophy» propose une vision tout-terrain, plus agressive et futuriste, avec des protections de carrosserie massives.

Le modèle de série devrait être adouci. Alors qu'elle était à l'origine l'équivalent chez Renault de la Citroën 2CV, en entrée de gamme, la nouvelle R4 se positionnera au niveau du SUV actuel Captur, soit au-dessus de la Renault 5, qui remplacera la Clio, et au dessous de la Mégane électrique.

Long de 4,1 mètres, avec un moteur électrique de 140 chevaux, «ce futur véhicule sera à l’aise aussi bien en ville qu’à la campagne», a promis Renault lundi lors de sa présentation. Ni son prix ni son poids n'ont été précisés.

La calandre rectangulaire, typique de la R4, affiche un logo lumineux, inédit, qui devrait être repris sur le modèle de série. Sa production est prévue à partir de fin 2024 dans l'usine de Maubeuge (Nord), qui fabrique les utilitaires Kangoo. Renault poursuit ainsi sa montée en gamme, préférant vendre moins de d'exemplaires mais des modèles plus chers.

La 4L originale reste de son côté la deuxième voiture «collectionnable» la plus représentée en France, avec près de 86 000 exemplaires encore immatriculés, juste derrière la 2CV, selon l'assureur Hicox.

A Renault 4 cv from 1948 is seen on display at Retromobile - an exhibition of vintage motor vehicles - at Paris Expo in Porte de Versailles in Paris on February 6, 2018. (Photo by JACQUES DEMARTHON / AFP)

AFP
(AFP)

Ton opinion

6 commentaires