Déficit public – La CGFP reste opposée à la hausse de la TVA

Publié

Déficit publicLa CGFP reste opposée à la hausse de la TVA

LUXEMBOURG - Après s'être positionné, en novembre dernier lors de la campagne électorale, contre le relèvement de la taxe, le syndicat des fonctionnaires enfonce le clou ce vendredi.

Pour la CGFP, les économies voulues par le nouveau gouvernement vont avoir une conséquence sur le pouvoir d'achat des ménages au Grand-Duché.

Pour la CGFP, les économies voulues par le nouveau gouvernement vont avoir une conséquence sur le pouvoir d'achat des ménages au Grand-Duché.

Editpress

En trois mois, la CGFP n'a pas changé de ligne de conduite sur la question de la hausse de la TVA. En novembre dernier, le syndicat majoritaire des fonctionnaires avait affirmé haut et fort son opposition au projet, mettant en avant «la perte du pouvoir d'achat» et parlant de «régression». Ce vendredi, le syndicat tient à nouveau ce discours, plus d'une semaine après l'allocution de nouvel an du Premier ministre. Allocution au cours de laquelle Xavier Bettel avait annoncé que le relèvement de la TVA de 15 à 17% interviendra «à l'automne» 2014.

Dans son plaidoyer, la CGFP pointe du doigt la manière dont le nouveau gouvernement cherche à «réaliser 1,5 milliard d'euros d'économie» en réalisant des hausses d'impôts, comme la TVA ou l'introduction d'«intérêts notionnels» à destination des multinationales installées au Grand-Duché. Des prises de position jugées néfastes pour l'économie du Grand-Duché. Pour le syndicat, le gouvernement doit «mieux s'assurer de l'équilibre fiscal entre la population active et les pensionnés, mais aussi entre les entreprises et les ménages, ces derniers assurant deux tiers de la charge fiscale».

(L'essentiel Online)

Ton opinion