Du végétarisme au cannibalisme: La chair humaine vous tente? Ce steak végétal en reproduit le goût

Publié

Du végétarisme au cannibalisme La chair humaine vous tente? Ce steak végétal en reproduit le goût

Oumph!, marque suédoise spécialiste du substitut de viande, gagne un prix pour sa campagne publicitaire. Celle-ci titille l’anthropophage qui sommeille en nous.

par
Emmanuel Coissy
La viande végétale est composée de protéines de soja, de champignons, de blé, de matières grasses et d’épices.

La viande végétale est composée de protéines de soja, de champignons, de blé, de matières grasses et d’épices.

Oumph!

«Je suis incroyablement fier de ce prix et de l'excellent travail de notre équipe. Nous nous engageons à changer la façon dont les gens mangent. Il est de notre devoir d'utiliser la créativité comme outil pour réaliser ce changement. En tant que petite marque, nous devons être audacieux et prêts à repousser les limites pour nous affirmer.» Henrik Åkerman, directeur de la marque Oumph!, est sur un petit nuage.

La marque suédoise, spécialiste du substitut de viande, a remporté un Lion d’argent, la semaine dernière au Cannes Lions International Festival of Creativity 2022. La manifestation annuelle, qui se déroule sur la Croisette, compte parmi les grands rendez-vous du secteur de la publicité. Le label suédois a été primé pour sa campagne, lancée l’année passée à l’occasion de Halloween, pour promouvoir un steak végétal dont le goût reproduit celui… de la chair humaine!

Le fabricant reconnaît qu’il s’agit, avant tout, d’un coup marketing humoristique: aucun être humain n’a été dégusté pour créer ce succédané. Il est composé de protéines de soja, de champignons, de blé et de graisses végétales ainsi que d’un mélange d’épices dont la recette demeure secrète.

«Créer n'importe quel type de nourriture»

«Nous avons développé ce burger en un rien de temps dès que nous avons déterminé quelle saveur et quelle texture nous recherchions», explique Anders Linden, cofondateur de l’entreprise agroalimentaire. Selon lui, le fait de jouer avec l’idée du cannibalisme est justifié: «C’est notre façon radicale et un peu farfelue de démontrer qu'il est possible de créer n'importe quel type de nourriture en utilisant uniquement des végétaux.» Les produits du label suédois sont vendus en supermarché dans plusieurs pays nordiques, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et en Afrique du Sud notamment.

Oumph!

Ton opinion

14 commentaires