Révélations chocs – La «chambre pédophile» de Kadhafi dévoilée

Publié

Révélations chocsLa «chambre pédophile» de Kadhafi dévoilée

Les premières images de la pièce dans laquelle le dictateur libyen aurait violé des jeunes filles et garçons pendant des années viennent d'être révélées.

Mouammar Kadhafi, ici en compagnie de Silvio Berlusconi, aurait abusé de certaines femmes qui composaient sa garde rapprochée.

Mouammar Kadhafi, ici en compagnie de Silvio Berlusconi, aurait abusé de certaines femmes qui composaient sa garde rapprochée.

AFP

Voilà deux ans que le colonel Mouammar Kadhafi a été capturé, puis tué par des foules révoltées. Le dictateur, qui a régné sur le peuple libyen pendant plus de quatre décennies, a fait de nombreuses victimes. Parmi elles: des centaines, voire des milliers de jeunes filles et adolescents, utilisés comme esclaves sexuels. Les images de la chambre où les victimes étaient torturées viennent d'être révélées par la chaîne BBC 4, dans un documentaire choc qui sera diffusé début février. Des éléments ont toutefois été publiés ce dimanche par The Daily Mail.

Décorée dans un style des années 1970, la pièce était peinte couleur marron et possédait un lit double. Khadafi y aurait amené des victimes âgées de 14 ans. Une salle adjacente servait de base pour des examens gynécologiques, pratiqués sur les filles afin de s'assurer qu'elles n'avaient aucune maladie sexuellement transmissible (MST). De nombreuses jeunes vierges auraient ainsi été kidnappées dans des écoles et détenues pendant des années dans des harems cachés à l'intérieur de l'Université de Tripoli ou de ses nombreux palaces.

Viols répétés pendant 7 ans

Mise sous scellé depuis le décès du dictateur libyen, la salle vient d'être exposée pour la première fois. Les filles étaient notamment priées de regarder des films X afin de les «éduquer» avant de s'engager dans des rapports sexuels avec Kadhafi. Celles qui parvenaient à s'échapper étaient généralement reniées par leurs proches qui considéraient qu'elles avaient trahi l'honneur familial.

Une jeune femme, violée de manière répétée pendant 7 ans dès l'âge de 15 ans, a témoigné anonymement. Elle raconte les tortures subies. Désignée pour donner un bouquet de fleurs au colonel, en visite dans son école, elle a rapidement atterri dans la pièce secrète. Une fois arrivée à l'intérieur, il a ordonné à ses soldates de la préparer. Elle a été déshabillée, a dû subir une analyse sanguine. Son tortionnaire a également rasé l'intégralité de ses poils pubiens. Elle a ensuite reçu de nouveaux vêtements sexy et a été maquillée. Arrivée dans la chambre, Khadafi l'attendait nu sur le lit.

(L'essentiel/saz)

Ton opinion