Ambitions – La Chine dévoile sa future station spatiale

Publié

AmbitionsLa Chine dévoile sa future station spatiale

La Chine a dévoilé une réplique de sa première grande station spatiale, symbole des hautes ambitions du pays dans l'espace, et qui devrait être lancée, à partir de 2022.

La station spatiale chinoise (CSS) comprendra trois parties: un module principal long de près de 17 mètres (lieu de vie et de travail) présenté mardi, et deux modules annexes (pour les expériences scientifiques).

La station spatiale chinoise (CSS) comprendra trois parties: un module principal long de près de 17 mètres (lieu de vie et de travail) présenté mardi, et deux modules annexes (pour les expériences scientifiques).

Surmontée d'un mannequin en tenue de cosmonaute et floquée de drapeaux chinois rouge et jaune, l'engin de couleur blanche était une des principales attractions du Salon d'aéronautique et d'aérospatiale de Zhuhai (sud). La station spatiale chinoise (CSS), également appelée Tiangong («Palais céleste») comprendra trois parties: un module principal long de près de 17 mètres (lieu de vie et de travail) présenté mardi, et deux modules annexes (pour les expériences scientifiques).

Trois astronautes pourront vivre en permanence à bord de l'engin, d'un poids total d'au moins 60 tonnes et équipé de panneaux solaires. Ils pourront effectuer des recherches en matière de science, de biologie ou de micropesanteur. La CSS devrait commencer à être assemblée «autour de 2022». Sa durée de vie est estimée à 10 ans. Elle devrait ainsi devenir la seule station à évoluer dans l'espace après la retraite programmée en 2024 de la station spatiale internationale (ISS) - qui associe États-Unis, Russie, Europe, Japon et Canada.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion