DP, LSAP, Déi Gréng – La coalition sur les rails, le CSV soutient Juncker

Publié

DP, LSAP, Déi GréngLa coalition sur les rails, le CSV soutient Juncker

LUXEMBOURG - Les membres du DP, le LSAP et Déi Gréng ont officiellement donné leur feu vert à la création d'une coalition, mercredi, tandis que le CSV réaffirmait son soutien à Jean-Claude Juncker.

Alors que les représentants des trois partis ont annoncé le début des négociations mardi, les membres ont définitivement donné leur feu vert et ont voté à l'unanimité pour la formation d'une coalition à trois lors de leur comité directeur respectif, ce mercredi soir.

«Il faut maintenant attendre la décision du Grand-Duc», a lancé François Bausch (Déi Gréng) contacté par L'essentiel Online. Après avoir nommé un informateur, chargé de remettre un rapport, le Grand-Duc devrait annoncer le nom d'un formateur, chargé lui de former le futur gouvernement.

Juncker soutenu par le CSV

De son côté, le CSV a réaffirmé son soutien à Jean-Claude Juncker et indiqué qu'il n’envisage en aucun cas une participation gouvernementale sans leur leader. Le parti a tenu à clarifier sa position, mercredi après-midi, sur sa page Facebook, et démentir un article publié sur paperjam.lu.

Dans ce dernier, il était affirmé que des dirigeants du parti chrétien-social seraient prêts à faire scission avec l’ancien Premier ministre, avant d’envisager des négociations pour former une coalition gouvernementale.

(L'essentiel Online)

Ton opinion