Meurtre de Béatrice – La compagne de Jérémy Pierson se confie
Publié

Meurtre de BéatriceLa compagne de Jérémy Pierson se confie

ARLON - La petite amie de l'homme inculpé du meurtre et du viol de la jeune Béatrice Berlaimont a évoqué sa vie avec le suspect, interpellé mardi, à Arlon.

Jérémy Pierson, 26 ans, a été inculpé mercredi pour l'enlèvement, la séquestration, le viol et le meurtre de Béatrice Berlaimont. Ce jeune homme, dont l'identité a été dévoilée dans la presse belge, est en couple avec une jeune femme d'origine espagnole, Leticia, 23 ans. Ensemble depuis plus de sept ans, ils ont un fils d'un an et demi. Le journal La Dernière Heure a publié, ce jeudi, les témoignages de proches de la jeune femme.

Selon une amie, interrogée par le quotidien belge, Leticia «n’a quasi personne ici de sa famille. Sa maman va venir la voir. En attendant, elle n’a rien, elle n’avait même pas à manger. Elle n’y est pour rien. C’est un terrible choc pour elle aussi». Interrogée mardi par les enquêteurs, la jeune femme a pu rentrer dès mercredi dans l'appartement qu'elle partageait avec Jérémy Pierson, situé en face de la police, dans la rue Netzer.

«Il y a des tarés sur terre»

Selon La Dernière Heure, l’appartement du couple «aurait été passé au peigne fin afin d’y retrouver d’éventuelles traces du passage de Béatrice. Il n’en est finalement rien. L’adolescente n’a pas séjourné dans l’habitation». Depuis trois semaines, Leticia avait de sérieux doutes sur le comportement adopté par Jérémy. Elle s'était alors confiée à ses meilleurs amis. «Il s’absentait régulièrement, des nuits entières. Il lui est même arrivé de partir deux jours de suite sans donner de nouvelles, ce qui n’était pas dans ses habitudes. Elle a dit qu’à ce moment-là, elle n’arrêtait pas de lui envoyer des messages, convaincue qu’il avait une maîtresse! Elle se demande à présent s’il n’allait pas, en réalité, donner à manger à la petite», explique une amie proche.

Cette même amie ajoute que Leticia ne veut plus voir son petit ami. «Elle croit que c’est lui qui a violé la fille de 23 ans. Pour Béatrice, elle a des doutes, mais elle attend des réponses de la justice», confie-t-elle. Cette jeune femme révèle un épisode troublant. Selon elle, Jérémy Pierson aurait, lors d’une soirée passée avec des proches, évoqué la disparition de l'ado de 14 ans. «Les autres parlaient de l’affaire et lui, très calmement, sur un ton posé, a dit, à plusieurs reprises, qu’il y avait des tarés sur terre! Rien n’aurait laissé deviner, à ce moment-là, que c’était lui derrière tout cela!»

(L'essentiel)

Mandat d'arrêt prolongé jusqu'au 12 janvier 2015

Arrêté le mardi 9 décembre et inculpé par le juge d'instruction, Jacques Langlois, dès le lendemain, pour l'enlèvement, la séquestration, le viol et le meurtre de Béatrice Berlaimont, Jérémy Pierson a vu son mandat d'arrêt prolongé pour un mois, le vendredi 12 décembre.

Le jeune homme de 26 ans est également inculpé pour viol, séquestration avec menace de mort et vol sur une jeune femme de 23 ans. Des fais survenus la nuit du jeudi 4 au 5 décembre 2014 dans la périphérie d'Arlon.

Selon les médias belges, l'avocat de l'inculpé, Maître Dimitri Soblet, a déclaré que «les preuves dans le dossier étaient à charge de son client.» Le suspect aurait même souhaité être maintenu en détention pour éviter d'être victime d'une vendetta publique.

Ton opinion