Flux énergétiques – La consommation des non-résidents augmente

Publié

Flux énergétiquesLa consommation des non-résidents augmente

LUXEMBOURG – En 2010, près de 60% des produits pétroliers consommés au Grand-Duché l’ont été par des voisins, selon des chiffres du Statec publiés lundi.

Le transit et le tourisme à la pompe sont toujours à l’origine de la plus grosse livraison nationale en termes d'énergie. En effet, en 2010, 66% des flux énergétiques au Luxembourg sont des produits pétroliers, dont plus de la moitié (59%) sont pompés par des non-résidents: frontaliers, touristes ou routiers. En 2009, ils n'étaient que 53%.

Le bilan énergétique global du Luxembourg a augmenté en 2010, avec une hausse de 6% des livraisons nettes. Les produits pétroliers, justement, n'ont augmenté que de 5%. La consommation des énergies renouvelables grimpe de 13%, beaucoup plus que le gaz naturel ou l’électricité. Mais le volume total reste en 2010 sous celui des années 2004-2008.

Concernant les consommations des résidents l'année dernière, l’industrie a augmenté sa part, passant à 32% (+6 points) à la faveur du tertiaire (40% -3 points) et des ménages (27% -2 points). Les agriculteurs restent aux alentours d'un pour cent.

(jv/L'essentiel Online)

Au total en 2010, les non-résidents ont consommé 69 000 térajoules d'énergie en produits pétroliers. À titre de comparaison, la production en électricité de la Belgique en 2011 était de 85 000 térajoules.

Ton opinion