Santé – La contraception gratuite pour les moins de 25 ans

Publié

SantéLa contraception gratuite pour les moins de 25 ans

LUXEMBOURG - En 2012, les plus jeunes femmes devraient
disposer gratuitement des contraceptifs les plus courants.

«La moitié des grossesses non désirées concernent des femmes de plus de 25 ans», rappelle le Planning familial.

«La moitié des grossesses non désirées concernent des femmes de plus de 25 ans», rappelle le Planning familial.

Jusqu'à présent, les seuls cas où des contraceptifs sont remboursés au Luxembourg sont quand ils servent à autre chose qu'à prévenir une grossesse. À soigner l'acné ou à réguler des règles trop abondantes, par exemple. Le Planning familial a bien un budget pour dépanner les mineurs et les femmes précaires mais il est loin d'être suffisant, selon ses propres dires. Tout cela doit changer en 2012.

La Caisse nationale de santé a, en effet, validé une étude de faisabilité pour mettre à disposition des femmes de moins de 25 ans des moyens de contraception gratuits, indique le ministre de la Santé, Mars Di Bartolomeo, en réponse à la députée CSV Nancy Arendt.

Le Planning familial salue ce pas en avant. Souligne sa nécessité dans la mesure où, en matière de grossesse non désirée, il vaut mieux prévenir que guérir. Mais le Planning estime surtout que ce n'est pas suffisant. «La moitié des grossesses non désirées concernent des femmes de plus de 25 ans», argumente Catherine Chéry, directrice du Planning familial. Depuis que l'ASBL a reçu, en 2009, son agrément pour faire des interruptions volontaires de grossesses médicamenteuses, elle tient des statistiques.

Séverine Goffin

Ton opinion