Automobile – La Dacia Spring ou l'électrique minimaliste
Publié

AutomobileLa Dacia Spring ou l'électrique minimaliste

Le coût réduit de la citadine roumaine est clairement perceptible. «L'essentiel» a pu tester le véhicule avant son arrivée à partir de 16 430 euros au Luxembourg.

La Dacia Spring se veut la voiture électrique la moins chère en Europe.

La Dacia Spring se veut la voiture électrique la moins chère en Europe.

L'essentiel

Le strict nécessaire. Et même un peu plus. Si elle ne sera commercialisée qu'à partir de septembre, les précommandes de la Dacia Spring, qui se veut la voiture électrique la moins chère en Europe (à partir de 16 430 euros TTC au Luxembourg), sont ouvertes. La marque nous a confié les premières productions, dédiées à l'autopartage, et annoncées avec un confort, des finitions et des spécificités moindres par rapport au modèle destiné au particulier - sur lequel le freinage régénératif fonctionnera notamment jusqu'à 125 km/h, contre 80 km/h sur la version business.

Dacia a conçu une citadine compacte qu'elle a voulu robuste, parée à contrer les affres de la ville avec ses boucliers renforcés. Et le constructeur n'est pas «chiche» sur la sécurité avec six airbags et le freinage automatique d'urgence de série. À bord, on ressent le souci d'économies - l'assemblage en Chine y participe -, avec un dénuement total, et même une clef de contact pour démarrer. Au moins, la lisibilité des informations, réduite au minimum, est on ne peut plus claire.

Une ode à la non-puissance

Côté «performances», pas de miracle. Le petit moteur de 33 kW s'avère suffisant pour qui veut circuler en ville, où la citadine se montre agile. Cela reste satisfaisant sur le réseau secondaire à condition de ne pas s'aventurer dans des dépassements hasardeux, ou d'enchaîner les courbes en cherchant de la vivacité, la direction se montrant plus imprécise et l'adhérence limitée. Les quelques petits bruits de carrosserie, et l'insonorisation limitée en prise de vitesse n'invitent pas non plus à faire des «folies».

Conséquence de cette ode à la non-puissance, la consommation reste très raisonnable. Les 230 km d'autonomie annoncés (305 km en ville) sont tenables. Le mode éco qui promet 9 % de gain de charge en bridant la puissance à 30 ch, faisant bien son affaire. À côté d'un véhicule taillé pour les longs déplacements, la Spring sera un allié au coût réduit pour des petits trajets du quotidien, en évitant l'autoroute... où la vitesse maximale de 130 km/h ne pourra pas être atteinte.

(L'essentiel/Mathieu Vacon)

Fiche technique

Modèle essayé: Dacia Spring électrique, version Business

Batterie: Lithium-Ion 27,4 kWh

Puissance: 33 kW (45 ch) à 3 000 trs/min

Couple: 125 Nm à 500 trs/min

0 à 100 km/h: 19,1 s

Vitesse maxi: 125 km/h

Dimensions: 3,73 m de long; 1,57 m

de large; 1,51 m de haut

Volume de coffre: mini 290 litres

Poids: 1 045 kg

Consommation: 139 Wh/km cycle mixte

Autonomie: 205 km en cycle combiné

Recharge: 13h32 prise domestique, 4 h 51 et 8 h 28 Wallbox (3,7 kW et 7,4 kW), 56 minutes charge rapide.

Tarif de base: 16 430 euros

Ton opinion