La F1 se serre la ceinture
Publié

La F1 se serre la ceinture

Les coûts des écuries entre 2008 et 2010 vont baisser de moitié a annoncé Luca di Montezemolo, le président des Fédérations des écuries de Formule 1, jeudi à Genève.

L'air triste des techniciens de Ferrari. Le séances d'essais ont diminué afin de réaliser des économies. (afp)

L'air triste des techniciens de Ferrari. Le séances d'essais ont diminué afin de réaliser des économies. (afp)

Les coûts des moteurs, divisés par deux entre 2008 et 2009, seront aussi diminués de plus d'un tiers (37,5%), la période suivante, entre 2009 et 2010. Mais c'est l'argent alloué aux boîtes de vitesses et des châssis qui baissera le plus. Il y aura une coupe sèche de respectivement 60% et 30% entre 2009 et 2010, selon Luca di Montezemolo, président de la Fota (président des Fédérations des écuries de Formule 1).

La réduction du nombre de séances d'essais, qui a permis d'économiser 50% sur ces frais entre 2008 et 2009, doit être poursuivie, pour gagner encore 30%, alors que les efforts sur l'aérodynamique devront permettre de diviser ce budget de moitié entre 2009 et 2010, de même source.

Le barème des points va changer

"Notre but est de réaliser des économies de budget supérieures à 50% en seulement deux ans", a affirmé Luca di Montezemolo, qui dirige par ailleurs l'écurie Ferrari.

"Nous avons commencé à discuter des réductions de coûts en juillet 2008. Nous avons anticipé la crise économique. (...) Si nous n'avions pas mis en oeuvre ces mesures de réduction des coûts, cela aurait été difficile pour certaines écuries", a estimé le président de la Fota.

Parallèlement a ces mesures d'économie, la Fota a proposé de modifier le barème des points, 12 points étant accordés au vainqueur d'une course, contre 10 actuellement, ou encore de multiplier les informations techniques à destination des téléspectateurs durant les courses.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion