Banque centrale américaine – La Fed annonce de nouvelles mesures

Publié

Banque centrale américaineLa Fed annonce de nouvelles mesures

La banque centrale des États-Unis a annoncé mercredi de nouvelles mesures de soutien à l'économie américaine pour aider une reprise qu'elle juge «lente».

Le taux directeur de la Fed restera quasi nul «jusque mi 2013» si les conditions l'imposent. (AFP)

Le taux directeur de la Fed restera quasi nul «jusque mi 2013» si les conditions l'imposent. (AFP)

La Fed va vendre d'ici à la fin juin 2012 pour 400 milliards de dollars de bons du Trésor et en racheter pour un montant identique avec une maturité plus longue afin de tenter de faire baisser les taux d'intérêt à long terme, a indiqué son Comité de politique monétaire (FOMC) à l'issue de deux jours de réunion à Washington. Elle troquera ainsi des obligations d'État d'une maturité restante de moins de 3 ans pour d'autres d'une maturité de 6 à 30 ans, précise le FOMC dans un communiqué.

Pour soutenir le marché des prêts immobiliers, elle va également racheter des titres immobiliers sans augmenter la taille de son portefeuille, indique le Comité. Pour cela, elle va continuer de réinvestir les titres adossés à des créances immobilières qu'elle détient lorsqu'ils arrivent à échéance. Mais, indique le FOMC, au lieu de racheter des obligations du Trésor comme elle le faisait jusque-là, elle rachètera des titres adossés à des créances immobilières des organismes de refinancement hypothécaires parapublics, comme Fannie Mae et Freddie Mac.

Le taux directeur de la Fed restera quasi nul «jusque mi 2013» si les conditions l'imposent, ajoute le FOMC, répétant son engagement pris lors de sa dernière rencontre, en août. Cela permet de maintenir au plancher les taux d'intérêt à court terme. Comme ils l'avaient fait en août, trois membres du FOMC ont voté contre la décision du Comité: Richard Fisher, Narayana Kocherlakota et Charles Plosser, n'étaient «pas favorables à des mesures d'assouplissement monétaire supplémentaires à ce stade», indique le communiqué du Comité.

(L'essentiel Online/AFP)

Le pétrole termine en baisse à New York

Les prix du baril de pétrole ont terminé en baisse mercredi à New York, dans le sillage de Wall Street qui a accueilli négativement la décision de la banque centrale américaine (Fed) d'adopter de nouvelles mesures de soutien à l'économie.

Le baril de «light sweet crude» pour livraison en novembre a terminé en recul d'un dollar à 85,92 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). Il avait ouvert en baisse de 14 cents, puis avait rebondi à la hausse après des chiffres des stocks montrant un net recul des réserves américaines.

Ton opinion