«Pogmentary»: La femme de Paul Pogba ignorait qu'il était une star du foot
Publié

«Pogmentary»La femme de Paul Pogba ignorait qu'il était une star du foot

Dans un documentaire consacré à la star des Bleus, Zulay Pogba a confié qu'elle ne regardait pas le foot et qu'elle n'avait donc jamais entendu parler de son futur mari, avant de le rencontrer.

1 / 9
Paul et Zulay Pogba sont mariés depuis un peu plus de quatre ans.

Paul et Zulay Pogba sont mariés depuis un peu plus de quatre ans.

Instagram
La jeune Bolivienne ignorait qui il était quand elle l'a rencontré.

La jeune Bolivienne ignorait qui il était quand elle l'a rencontré.

Instagram

Instagram

«On s'est rencontrés par l'intermédiaire d'un ami qui était collègue architecte», raconte Zulay Pogba. «J'ignorais qui il était parce que je ne regarde pas le foot», sourit-elle, en faisant cette confidence dans «Pogmentary», le documentaire consacré au footballeur français, disponible sur Amazon Prime, à partir de vendredi. «Elle ne me connaissait pas en fait et c'est une bonne chose parce qu'elle ne m'a pas aimé pour ce que je suis, un footballeur célèbre», ajoute l'intéressé.

«Ma première impression, c'est que partout où il va il scintille, c'est une star ambulante», enchaîne la jolie Bolivienne, mère de ses deux petits garçons, Labil Shakur (3 ans) et Keyaan Zaahid (21 mois). «Quand il est à la maison, c'est une personne normale», confie celle qui lui a dit oui il y a un peu plus de quatre ans.

«Je n'ai pas le droit à l'erreur»

Dans ce documentaire, Paul Pogba évoque aussi son parcours professionnel. «Aujourd'hui je suis à un tournant de ma carrière, j'ai de grandes décisions à prendre qui vont déterminer mon avenir et je n'ai pas le droit à l'erreur», raconte le milieu de 29 ans, dès les premiers instants de ce documentaire en cinq épisodes.

Les débuts et les exploits de Pogba y sont retracés à travers des séquences de dessin animé et des images d'archives, aux côtés des séquences filmées en famille et les interviews de ses proches. L'agent Mino Raiola, la «terreur des clubs», et son associée l'avocate Rafaela Pimenta, sa «maman de business» qui a repris en main l'écurie du célèbre intermédiaire mort en avril, sont omniprésents. Le fil rouge du film est en effet la négociation avortée pour une éventuelle prolongation à Manchester et les nombreuses rumeurs de transferts de l'été 2021, notamment vers le Paris-SG.

«À Turin, je suis devenu un homme»

«Un joueur doit se sentir important dans le club et dans l'équipe», y confie Pogba lors de l'une de ses nombreuses discussions avec ses agents, regrettant le manque de soutien des «Red Devils» lorsqu'il a été blessé.

À son protégé, pour qui il avait conclu un ronflant transfert de plus de 100 millions d'euros vers Manchester en 2016, Raiola dresse lors d'une autre séquence le portrait-robot du club dont il aurait besoin: «On doit essayer de te faire sentir comme quand tu es avec les Bleus. Tu es un autre Pogba avec les Bleus qu'avec Manchester. Tu es le vrai Pogba, le Pogba de la Juventus, le Pogba que tout le monde aime...» À Turin, «c'est là où je suis devenu un homme», glisse à un autre moment Pogba, en se remémorant ses années en Serie A.

Attendu les bras ouverts par la Juve, la star des Bleus pourrait y signer début juillet, un contrat de quatre ans, après la fin formelle de son contrat actuel avec les «Red Devils» (30 juin), selon plusieurs médias.

(mc)

Ton opinion

5 commentaires