Football: La FIFA confirme l’avancement du match d’ouverture du Mondial 2022

Publié

FootballLa FIFA confirme l’avancement du match d’ouverture du Mondial 2022

Le Bureau du conseil de la FIFA a entériné «sur une décision unanime» l’avancement d’une journée du match d’ouverture de la Coupe du monde 2022 au Qatar, a annoncé l’instance.

Le Lusail stadium de Doha.

Le Lusail stadium de Doha.

AFP

«La cérémonie et le match d’ouverture de la compétition au stade Al Beyt ont ainsi été avancés d’un jour sur une décision unanime du Bureau du Conseil de la FIFA, aujourd’hui», indique la FIFA. En conséquence, le match entre le pays-hôte et l’Équateur, initialement programmé le 21 novembre, aura donc lieu le 20 novembre, à 19h heures locales (17h en Suisse) au stade Al-Bayt d’Al-Khor, au nord de Doha, tandis que la rencontre opposant le Sénégal aux Pays-Bas, initialement prévue à 13h heures locales (11h) le lundi 21 novembre, a été décalée à 17h le même jour.

Cette décision permettra de renouer avec une tradition récente selon laquelle le premier match de chaque Coupe du monde est disputé par le pays hôte, comme Russie-Arabie saoudite lors de l’édition 2018.

Elle a été prise «suite à une évaluation des implication sportives et opérationnelles de cette reprogrammation, ainsi qu’à un processus de consultation exhaustif et un accord avec les principales parties prenantes et le pays hôte, ayant ensuite abouti à un accord», explique la FIFA. «Les détenteurs de billet seront dûment informés par courriel de la nouvelle programmation des matches concernés, pour lesquels leurs billets demeurent valables. De plus, la FIFA fera en sorte de résoudre tout problème provoqué par ce changement au cas par cas», est-il ajouté.

L’instance précise enfin que la période de mise à disposition des joueurs restera, elle, inchangée, débutant toujours le 14 novembre 2022.

Du côté des partenaires économiques, ce changement très inhabituel sera «géré», avait assuré mercredi Jaime Byrom, président de Match Hospitality, entreprise ayant un accord avec la FIFA pour organiser des forfaits d’hébergement pour les matchs de la Coupe du monde et qui a réservé 450’000 billets pour le tournoi.

«Par rapport aux autres défis que nous aurions pu rencontrer ou que nous avons rencontrés dans le passé, ce n’est vraiment pas un problème très important», a déclaré M. Byrom à l’AFP. «Nous allons nous intéresser à nos clients équatoriens qui voyagent depuis l’étranger, et nous assurer qu’ils sont à temps pour le match», avait-il précisé.

Le match d’ouverture est prévu au stade Al-Bayt, d’une capacité de 60’000 places, l’un des sept nouveaux sites construits spécialement pour le tournoi depuis l’attribution de la Coupe du monde au Qatar en 2010. Le riche Etat gazier du Golfe prépare une cérémonie d’ouverture spectaculaire pour la Coupe du monde dans ce stade dont la structure a été inspirée par les tentes traditionnelles des bédouins du Golfe.

Le changement de date du match d’ouverture implique une modification du compte à rebours des 100 jours précédant la Coupe du monde qui devait être lancé samedi, avec des événements organisés ce jour-là à travers l’émirat de 2,8 millions d’habitants, dont environ 90% d’étrangers.

Le Qatar est le premier pays du Moyen-Orient à accueillir l’un des plus grands événements sportifs au monde. La compétition a été déplacée de l’été à la fin de l’automne 2022 en raison des températures extrêmes dans l’émirat du Golfe. Si le président de la FIFA, Gianni Infantino, a promis que le Qatar accueillerait la «meilleure» Coupe du monde jamais organisée, le pays a essuyé de nombreuses critiques concernant les droits des travailleurs migrants ainsi que pour sa criminalisation de l’homosexualité.

(AFP)

Ton opinion

1 commentaire