La fille adoptive d’Angelina est le fruit d’un viol

Publié

La fille adoptive d’Angelina est le fruit d’un viol

Angelina Jolie est sous le choc: sa fille adoptive Zahara est le résultat d’un crime odieux commis sur sa mère naturelle.

La vraie mère de Zahara, Mentwabe Dawit, a raconté les faits à l’agence Reuters. Alors qu’elle rentrait chez elle, elle a été agressée par un inconnu: «Il a sorti un poignard et m’a mis une main sur la bouche pour que je ne puisse pas crier», a expliqué la mère, en larmes.

La jeune femme de 24 ans, couverte de honte, a préféré garder le secret pour elle et n’a parlé à personne de sa grossesse. Quand l’enfant est venu au monde, Dawit l’a appelé Yemsrach, signifiant «bonne nouvelle».

Mais Mentwabe Dawit ne pouvait pas nourrir son enfant : «j’étais désespérée», affirme-t-elle. Pour éviter que son bébé ne décède, elle a donc dû se résoudre à le faire adopter par une autre femme.

Aujourd’hui, elle est convaincue d’avoir fait le bon choix: «Je pense que ma fille peut s'estimer heureuse d’avoir été adoptée par une dame célèbre dans le monde entier».

Ton opinion