La fille de l’otage craint pour sa vie
Publié

La fille de l’otage craint pour sa vie

Mélanie Delloye, la fille de l'otage franco-colombienne Ingrid Betancourt, a dit jeudi être "extrêmement angoissée" après les nouvelles alarmantes sur l'état de santé de sa mère.

«C'est extrêmement inquiétant, et je sais que le temps nous est vraiment compté. Maman est vivante, mais je ne sais pas pour combien de temps, et je sais qu'il faut qu'on la sorte de là le plus vite possible», a dit Mélanie Delloye à la radio RTL.

«Donc je suis extrêmement angoissée de ce côté-là. J'espère que les Farc et le gouvernement colombien vont faire un accord humanitaire le plus vite possible», a-t-elle poursuivi.

Ton opinion