Mondial de football -20 ans – La France contre le Portugal en demie

Publié

Mondial de football -20 ansLa France contre le Portugal en demie

Avant le choc de la demi-finale contre le Portugal, le sélectionneur de l'équipe de France des moins de 20 ans, Francis Smerecki, livre ses impressions.

L'équipe du Portugal des moins de 20 ans et l'entraineur Ilidio Vale on fait forte impression en Colombie.

L'équipe du Portugal des moins de 20 ans et l'entraineur Ilidio Vale on fait forte impression en Colombie.

AFP

Francis Smerecki a souligné en conférence de presse, mercredi, l'importance du mental pour la demi-finale de Mondial, mercredi, contre le Portugal, estimant que ses joueurs seront prêts à «ramper pour aller à Bogota», lieu de la finale.

Le Portugal a-t-il évolué durant cette compétition?

L'aspect psychologique sera hyper-important, surtout en demi-finale. Leur grande force, c'est de ne pas avoir encaissé de but, ils vont s'accrocher à cette solidité. Personne n'a trouvé la faille contre cette équipe, c'est dire combien elle est difficile à jouer sur le terrain.

Qu'entendez-vous dans l'aspect psychologique?

Heureusement, la génération est vice-championne d'Europe des moins de 17 ans et championne d'Europe des moins de 19 ans, elle a déjà l'expérience des demi-finales et des finales, avec ce que ça engendre comme éléments de stress. Après le but encaissé à la dernière minute contre le Nigeria, elle l'a montré. Nous, contrairement au Portugal, on peut encaisser éventuellement un but, parce qu'on sait qu'on peut en marquer. Le Portugal s'accroche, à raison, à soigner sa défense et piéger son adversaire. La patience sera un élément déterminant.

Le Portugal n'a jamais battu votre équipe: craignez-vous un excès de confiance?

Avant de jouer contre la Colombie, on avait une vingtaine de matches sans défaite, et tout à coup on a été battus sévèrement 4-1. C'était un rappel que dans le foot tout peut arriver, ce match nous a peut-être servi pour affronter le Portugal. C'est sûr que l'équipe qui va mieux maîtriser va sans doute gagner le match, mais il y a d'autres aspects, et la finale derrière va soulever l'énergie des joueurs. La piqûre de rappel de la Colombie va nous servir.

Quel a été le secret pour relever un groupe qui a perdu 4-1?

Cette génération est de qualité, solidaire, où il y a du ciment humain. Il y a eu un juste regard sur cette défaite; sur dix éléments, il ne fallait pas toucher à neuf, mais un seul, ce qui nous a permis d'enchaîner derrière et de sortir de la poule.

Le Portugal a eu un jour de récupération en plus...

Les joueurs aiment mieux jouer tous les trois jours des matches de très haute importance, quitte à voyager de nuit. Les joueurs aiment baigner dans cette difficulté. Pour certains matches de Ligue des champions ou une demi-finale de Coupe du monde, je suis persuadé que c'est l'aspect psychologique qui va porter et sublimer les joueurs. Je suis persuadé qu'ils vont ramper à la fin du match pour aller à Bogota disputer un peu plus qu'une médaille.

L'essentiel Online/AFP

Demi-finales Coupe du Monde moins de 20 ans, Colombie:

Jeudi 18 août

France - Portugal (en direct sur EuroSport à minuit)

Brésil - Mexique

Un messin en Colombie

Kalidou Koulibaly, qui évolue au FC Metz comme défenseur, fait partie des joueurs sélectionnés pour la Coupe du monde des moins de 20 ans en Colombie (depuis le 29 juillet jusqu'au 20 août). Il a joué en matchs de poule contre la Colombie (1-4), la République de Corée (3-1), et contre le Mali (2-0). Suspendu en huitièmes contre l'Équateur (1-0) il est à nouveau aligné en quarts de finale face au Nigeria (3:2 a.p.).

Ton opinion