La France doit faire profil bas

Publié

La France doit faire profil bas

Le déficit public devrait se creuser. Il devrait dépasser 6% du PIB cette année, rendant presque intenable l'engagement d'un retour sous le seuil des 3% d'ici 2012.

Le gouvernement français s'est targué de pouvoir réduire fortement le "trou" dans ses caisses dès 2011.

Le gouvernement français s'est targué de pouvoir réduire fortement le "trou" dans ses caisses dès 2011.

afp

Selon les chiffres publiés vendredi par l'Insee, la crise internationale a touché la France plus tôt et plus durement que prévu, avec un produit intérieur brut (PIB) en baisse continue depuis le deuxième trimestre 2008.

Alors que le gouvernement prévoyait jusqu'alors une récession de 1,5% pour 2009, la ministre de l'Économie, Christine Lagarde, a reconnu qu'avec cette vive dégradation de l'activité, le PIB diminuerait plutôt de l'ordre de 3%.

Un pic de déficit cette année

Cette aggravation annoncée de la conjoncture pèsera mécaniquement sur les finances publiques de la France, déjà grevées par le coût du plan de relance et le manque à gagner sur les recettes fiscales provoqué par la crise.

L'an dernier, le déficit public (État, sécurité sociale et collectivités locales) s'était nettement dégradé pour atteindre 3,4% du PIB contre 2,7% en 2007. Bien au-delà de la limite de 3% autorisée par la Commission européenne, qui a lancé une procédure pour déficit excessif contre la France, lui accordant jusqu'en 2012 pour ramener son déficit public sous ce seuil.

lessentiel.lu avec AFP

Après un pic de déficit à 5,6% du PIB cette année, justifié par la crise économique et l'effort de relance, le gouvernement français assurait pouvoir réduire fortement le "trou" dans ses caisses dès 2011 (4%) pour revenir à 2,9% en 2012.

Ton opinion