Nouveaux vins – La «génération Coca» intéresse les viticulteurs

Publié

Nouveaux vinsLa «génération Coca» intéresse les viticulteurs

Pour séduire les 20-40 ans, certains vignerons élaborent de nouveaux produits qui sont plus légers.

Les vins légers et souvent aromatisés ont pour objectif d'attirer une clientèle jeune, peu consommatrice de vin.

Les vins légers et souvent aromatisés ont pour objectif d'attirer une clientèle jeune, peu consommatrice de vin.

AFP

«Pet'Nat», «Tête à claque» ou «Turbullent», ce sont quelques-unes des bottes secrètes de vignerons français. Il s'agit d'une nouvelle gamme de vins légers en alcool (10 degrés au maximum), souvent rosés pétillants, qui a pour vocation d'initier la jeune génération, celle des 20-40 ans, aux subtilités du vin.

«Ça ne saoule pas, c'est bon, il y a un créneau pour que les jeunes qui n'aiment pas le vin puissent l'apprécier», estime un commercial travaillant pour des cavistes. Loin des grands crus millésimés, ces vins «de copains» sucrés et aux arômes marqués de fruits rouges sont une «porte d'entrée» dans l'univers vinicole méconnu de la «génération Coca», se réjouissent les producteurs.

Parmi eux, Aynard de Clermont Tonnerre, viticulteur en Touraine, indique avoir vendu 18 000 bouteilles de son «Pet'Nat», un vin au goût de fraise à 8,5° vendu sous l'appellation «Vin mousseux de qualité de type aromatique». Comme bon nombre de ses collègues, il a trouvé des débouchés auprès de bars à vins, essentiellement dans les pays anglo-saxons et au Japon.

Au-delà d'une nouvelle clientèle recherchée par certains producteurs dans un contexte de baisse de la consommation de vin, ces pétillants légers répondent aussi à la «peur du gendarme» du fait de leur taux d'alcool plus faible.

Ton opinion