Concert au Luxembourg: La grande fraternité du punk à la Rockhal

Publié

Concert au LuxembourgLa grande fraternité du punk à la Rockhal

ESCH-BELVAL – Mardi soir, Dropkick Murphys revenait à la Rockhal, avec son punk celtique. Au menu, des hymnes et de la générosité.

par
Cedric Botzung
1 / 10
24.01 Mardi soir, Dropkick Murphys revenait à la Rockhal avec son punk celtique.

24.01 Mardi soir, Dropkick Murphys revenait à la Rockhal avec son punk celtique.

Vincent Lescaut/L'essentiel

Vincent Lescaut/L'essentiel
Au menu, des hymnes et de la générosité.

Au menu, des hymnes et de la générosité.

Vincent Lescaut/L'essentiel

De Los Angeles à Boston, même combat. Parmi les trois groupes qui ouvraient pour Dropkick Murphys, mardi soir, on trouvait notamment Pennywise. Légende de la scène californienne, la bande à Jim Lindberg envoyait son punk mélodique et musclé avec générosité, échangeant avec le public... et même les photographes.

«The Boys are back»! Dès l'arrivée de Dropkick Murphys sur scène, les 3 700 fans reprenaient en chœur le refrain des Américains. La cornemuse guidait, l'harmonica résonnait, le banjo nous ramenait au temps des pionniers, la batterie frappait fort, et le groupe du Massachusetts lâchait les chevaux, proposant son mélange explosif de punk, de rock, de folk et de musiques celtiques. Ken Casey, tout de noir vêtu comme ses acolytes, pouvait compter sur chacun d'entre eux pour l'épauler au chant. Car chez ces descendants d'Irlandais, fiers représentants de la classe ouvrière, la fraternité reste primordiale.

Dernier album à l'honneur

La dernière venue de Dropkick Murphys au Grand-Duché remontait à 2017. Pas assez loin pour que les fans aient oublié les refrains de leurs hymnes punk celtiques. «Middle Finger», «Queen of Suffolk County», «Skinhead on the MBTA», dans une version acoustique survitaminée, ou «Rose Tattoo» faisaient toujours leur effet.

Le dernier album en date des Américains, «This Machine Still Kills Fascists», dans la lignée de leurs textes engagés, était également à l'honneur, avec «Cadillac, Cadillac».

Toi aussi deviens Mobile Reporter pour L'essentiel!

Tu es témoin d'un événement riche en émotions? Tu es confronté à un fait divers ou une info insolite? Tu as pu capturer en images un violent orage, filmé un accident, ou photographié dans les rues du Luxembourg une star ou même un animal trop mignon là où personne ne l'attendait?

xr:d:DAFFZKYndG4:27,j:44953631321,t:23011014

Envoie-nous tes images, qu'il s'agisse de vidéos ou de photos (idéalement filmées à l'horizontale en tournant ton téléphone), L'essentiel les relayera sur ses différents médias!

Où? Il te suffit de nous envoyer un petit mail à l'adresse reporter@lessentiel.lu avec tes coordonnées et tes images en pièce jointe, sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou encore sur Twitter. Plus d'infos et conditions ici.

Le Luxembourg en bref

Vous ne voulez rien rater de l'actualité au Luxembourg? N'en perdez pas une miette et retrouvez toutes les informations sur le Grand-Duché en bref dans notre ticker en suivant ce lien.

Ton opinion

1 commentaire