La «grève du lait» gagne l’Europe

Publié

La «grève du lait» gagne l’Europe

Les laitiers allemands ont lancé le mouvement pour protester contre les prix jugés trop bas. Une grogne qui s’est étendu aux pays voisins.

Le Bureau européen du lait (EMB) qui regroupe plusieurs fédérations nationales, a indiqué que les producteurs autrichiens, allemands, néerlandais et belges s’étaient joint au mouvement. En Allemagne même, le mouvement était suivi mercredi matin par 95% des adhérents de la fédération professionnelle.

Si la grève du lait continue, l’approvisionnement des supermarchés devrait connaître ds problèmes.

La fédération réclame que les producteurs soient payés 43 centimes par litre de lait, contre les 28 à 34 centimes d'usage en ce moment. Elle argue que sous l'effet de la hausse des prix de l'énergie et du fourrage, les coûts de production ont grimpé de 7 centimes par litre, et que cette hausse ne s'est pas reflétée dans les prix pratiqués par les laiteries.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion