Au Luxembourg – La grogne monte dans les banques pour une prime

Publié

Au LuxembourgLa grogne monte dans les banques pour une prime

LUXEMBOURG - Le versement non assuré de la prime de juin aux salariés des banques fait monter la grogne. Après les manifestations, les discussions reprennent ce vendredi.





Editpress

Le mécontentement gronde dans les banques luxembourgeoises. Des piquets de protestation étaient organisés devant certains établissements, comme JP Morgan Luxembourg, mercredi, ou BGL BNP Paribas au Kirchberg, jeudi. En cause, la recommandation de l’Association des banques et banquiers, Luxembourg (ABBL) auprès de ses membres de ne pas verser la prime de conjoncture en juin aux salariés cette année.

Une position qui intervient dans un contexte de négociations serrées autour du renouvellement de la convention collective du secteur. Les discussions entre l’ABBL et les trois syndicats représentatifs (OGBL, LCGB et Aleba) ont débuté en fin d’année passée. En attendant le nouveau texte, la prolongation de la convention collective 2014-2016 a été proposée. Mais un point d'achoppement est apparu sur les conditions de ce prolongement.

Responsabilité renvoyée

La proposition de l’ABBL consistait à sauver le paiement d’une prime en juin, en plus d’une enveloppe de 1%, déclinée en une partie mérite de 0,45% et une augmentation du budget formation de 0,55%. Les syndicats ont refusé l’offre, demandant une augmentation linéaire de 1% des salaires.

Face à ce blocage pour lequel chaque camp se renvoie la responsabilité, l’ABBL a choisi de recommander le non-paiement de la prime de juin. Mais des avancées sont attendues. Les discussions entre les parties prenantes reprennent ce vendredi.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Ton opinion