Comédie – La Grosse Pomme coupée en onze tranches inégales

Publié

ComédieLa Grosse Pomme coupée en onze tranches inégales

Onze réalisateurs rédigent une lettre d'amour à New York grâce à «New York, I love you».

Le moins que l'on puisse dire est que New York fascine. Ville de cinéma, de la mode et du spectacle, les artistes du monde entier s'y croisent le temps d'y puiser l'inspiration qui les fera voguer vers d'autres contrées, par la suite. Pour d'autres, qu'ils soient étrangers ou new-yorkais de père et de mère, la Grosse Pomme est la ville de toutes les possibilités, des histoires les plus improbables, dont celles d'amour.

Dans «New York, I love you», on parle d'amour d'un jour et d'amour avec un grand A. Ça dépend de qui se tient derrière la caméra. Le producteur français Emmanuel Benhby récidive après «Paris, je t'aime» avec un film patchwork pour lequel il a demandé à onze acteurs et réalisateurs d'écrire leur lettre d'amour à la mégapole, chacun se fixant sur un quartier précis, de Chinatown à Brighton Beach.

On retrouve parmi eux Natalie Portman, Brett Ratner, Yvan Attal, Shunji Iwai et Fatih Akin. Ce vibrant film collectif nous mène à travers une foule d’émotions, de rencontres et de sentiments qui dessinent un vibrant hommage à la vie et aux relations humaines dans un monde sans repères.

Ton opinion