Carnet noir – La journaliste blessée en Irak est décédée

Publié

Carnet noirLa journaliste blessée en Irak est décédée

La journaliste Véronique Robert, blessée lors de l'explosion qui a tué deux reporters lundi à Mossoul, avait été rapatriée à Paris vendredi.

Véronique Robert tournait un reportage sur la bataille de Mossoul lorsqu'une mine a explosé. (Photo: AFP)

Véronique Robert tournait un reportage sur la bataille de Mossoul lorsqu'une mine a explosé. (Photo: AFP)

Véronique Robert, blessée lundi en Irak, où elle était en reportage, est morte des suites de ses blessures, a annoncé samedi France Télévisions dans un communiqué.

Après avoir subi plusieurs opérations à Bagdad, la journaliste avait été transférée dans la nuit de jeudi à vendredi dans un hôpital militaire proche de Paris, l'hôpital Percy. Deux de ses confrères, le Français Stéphan Villeneuve et l'Irakien Bakhtiyar Addad, ont été tués dans cette explosion. Âgée de 54 ans, cette grand reporter était en reportage en Irak pour l'émission "Envoyé Spécial". Elle avait réalisé ses derniers reportages pour Paris Match, une série sur l'Irak. Spécialiste des terrains de guerre qui avait couvert de nombreux conflits au Moyen-Orient et notamment en Irak, elle effectuait un reportage sur la bataille de Mossoul avec le journaliste reporter d'images Stéphan Villeneuve et le fixeur kurde Bakhtiyar Addad.

L'Élysée a annoncé mardi que Stephan Villeneuve allait être fait chevalier de la Légion d'honneur à titre posthume.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion