Au Royaume-Uni: La justice britannique autorise l'extradition d'Assange aux Etats-Unis

Publié

Au Royaume-UniLa justice britannique autorise l'extradition d'Assange aux États-Unis

La justice britannique a autorisé formellement l'extradition du fondateur de WikiLeaks aux Etats-Unis, qui veulent le juger pour espionnage, après des années de bras-de-fer judiciaire.

Supporters and activists hold placards outside Westminster Magistrates court in London on April 20, 2022, calling for WikiLeaks founder Julian Assange, who is currently in custody pending an extradition request from the US, to be freed. - Assange is set to at a British court on Wednesday for a hearing relating to Washington's extradition request over hacking charges in a test case of media freedoms in the digital age and the global limits of US justice. (Photo by JUSTIN TALLIS / AFP)

Les avocats de Julian Assange ont encore la possibilité de faire appel devant la Haute Cour.

AFP

Le tribunal de Westminster Magistrates à Londres a officiellement rendu une ordonnance d'extradition et il revient désormais à la ministre britannique de l'Intérieur Priti Patel de l'approuver, bien que les avocats de la défense puissent encore faire appel devant la Haute Cour.

Pris dans une longue saga judiciaire, l'Australien de 50 ans est recherché par la justice américaine qui veut le juger pour la diffusion, à partir de 2010, de plus de 700 000 documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, en particulier en Irak et en Afghanistan.

Poursuivi notamment en vertu d'une législation contre l'espionnage, Julian Assange risque 175 ans de prison, dans une affaire dénoncée par des organisations de défense des droits humains comme une grave attaque contre la liberté de la presse. Le 14 mars, il avait vu disparaître l'un de ses derniers espoirs d'éviter son extradition, avec le refus de la Cour suprême britannique d'examiner son recours.

(AFP)

Ton opinion

16 commentaires