Jugement en Allemagne – La justice exige l'égalité fiscale pour les homos

Publié

Jugement en AllemagneLa justice exige l'égalité fiscale pour les homos

La Cour constitutionnelle allemande, plus haute instance judiciaire du pays, a réclamé jeudi un alignement du régime fiscal des couples de même sexe sur celui des hétérosexuels.

La justice allemande ordonne l'égalité fiscale pour les couples homosexuels.

La justice allemande ordonne l'égalité fiscale pour les couples homosexuels.

AFP

La cour de Karlsruhe a jugé anticonstitutionnelle la différence de traitement fiscal basée sur l'orientation sexuelle. Depuis 2001, les couples homosexuels peuvent officialiser leur union en Allemagne en passant un «contrat de communauté de vie». Ce contrat accordait des droits similaires à ceux du mariage, sauf en matière fiscale et pour l'adoption. Avec le jugement de Karlsruhe, le législateur doit modifier rétroactivement à partir de 2001 cette partie de la fiscalité.

Le mariage homosexuel n'existe pas en tant que tel en Allemagne. Il nécessiterait une modification de la Loi fondamentale de 1949, qui fait office de Constitution dans ce pays. En Allemagne, déclarer en commun ses impôts est fiscalement intéressant pour un couple marié s'il y a une différence de revenus entre les partenaires, a fortiori si l'un des deux n'a pas d'activité salariée. Jusqu'ici, cette possibilité était refusée aux couples «en communauté de vie».

Avec le jugement de Karlsruhe, le gouvernement allemand va devoir rétroactivement débourser plusieurs millions d'euros pour réparer ce que la cour a considéré comme une injustice à l'égard des gays et lesbiennes. Le jugement de jeudi fait suite à une autre décision de Karlsruhe qui avait autorisé le 19 février dernier les homosexuels à adopter un enfant déjà adopté par leur partenaire.

«Une image rétrograde de la société»

Parmi tous les partis représentés au Bundestag - chambre basse du Parlement allemand, seuls les conservateurs de la chancelière Angela Merkel (CDU et sa branche bavaroise CSU) étaient opposés à cet alignement du régime fiscal des couples homosexuels sur celui des hétérosexuels. En décembre 2012, Angela Merkel avait déclaré «vouloir garder le privilège fiscal du couple marié car la Loi fondamentale considère le mariage comme lié à la famille et tous deux sont sous la protection particulière de l’État». Sociaux-démocrates (SPD) et Verts (principaux partis d'opposition), et les Libéraux (FDP) qui gouvernent avec Angela Merkel, ont applaudi jeudi à la décision de Karlsruhe.

Le gouvernement «a une image rétrograde de la société», a réagi Thomas Oppermann, l'un des responsables du groupe parlementaire SPD. «Je suis extrêmement heureux (...) Ce jugement est une victoire sur toute la ligne», a renchéri un des responsables du groupe parlementaire des Verts, Volker Beck, militant homosexuel de très longue date. «C'est lamentable que CDU et CSU n'aient pas été prêts d'eux-mêmes à changer la législation», a critiqué le secrétaire général du FDP, Patrick Döring.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion