Affaire Madoff au Luxembourg – La justice ouvre une enquête contre UBS

Publié

Affaire Madoff au LuxembourgLa justice ouvre une enquête contre UBS

LUXEMBOURG - Le Parquet de Luxembourg a ouvert une enquête pour faux et usage de faux contre la banque UBS Luxembourg pour sa gestion de deux fonds d'investissement escroqués par le financier américain.

Les milliers d'investisseurs victimes de la fraude Madoff au Luxembourg n'ont pas encore pu recouvrer leur argent, en dépit de multiples procédures judiciaires devant la justice grand-ducale. (editpress)

Les milliers d'investisseurs victimes de la fraude Madoff au Luxembourg n'ont pas encore pu recouvrer leur argent, en dépit de multiples procédures judiciaires devant la justice grand-ducale. (editpress)

«Une enquête judiciaire préliminaire a été ouverte pour faux et usage de faux contre la banque UBS Luxembourg», a indiqué jeudi le porte-parole du ministère luxembourgeois de la Justice. UBS Luxembourg était la banque dépositaire des fonds LuxInvest et LuxAlpha, qui ont perdu environ 1,9 milliard de dollars investis auprès de Bernard Madoff, condamné à la prison à vie aux États-Unis après une fraude évaluée à 50 milliards de dollars.

L'enquête luxembourgeoise a démarré peu après la révélation par la presse d'un document interne montrant qu'UBS Luxembourg connaissait depuis 2005 le double rôle de gestionnaire et de sous-dépositaire de Bernard Madoff dans le fonds LuxInvest.

Des milliers de victimes au Luxembourg

Or, la loi luxembourgeoise interdit ce cumul des fonctions en raison des conflits d'intérêts possibles entre le dépositaire, gardien de l'argent des épargnants, et le gestionnaire des fonds. Le Parquet avait demandé en décembre 2009 une copie des documents de procédure interne de LuxInvest et de LuxAlpha. La police judiciaire luxembourgeoise vient de rendre un premier rapport au Parquet dans le cadre de l'enquête préliminaire.

Les milliers d'investisseurs victimes de la fraude Madoff au Luxembourg n'ont pas encore pu recouvrer leur argent, en dépit de multiples procédures judiciaires devant la justice grand-ducale. Les tribunaux luxembourgeois ont jusqu'à présent rejeté leurs demandes d'indemnisation en considérant qu'il appartenait aux liquidateurs des deux fonds d'investissement, aujourd'hui en faillite, de récupérer l'argent pour le redistribuer ensuite aux victimes de Madoff.

lessentiel.lu avec AFP

«Du poids à nos arguments»

Luc Schaack, avocat d'une partie des victimes luxembourgeoise de l'affaire s'est réjoui de cette annonce: «l'ouverture d'une enquête par le Parquet donne du poids à nos arguments», a-t-il confié à L'essentiel. Seule ombre au tableau selon lui, une action en pénal suspend toutes les actions civiles qui permettraient aux victimes d'être indemnisées. Il leur faudra donc être patients.

Ton opinion