Dislocation de Dexia – La justice se penchera sur le démantèlement
Publié

Dislocation de DexiaLa justice se penchera sur le démantèlement

Le Parquet de Bruxelles a ouvert une enquête à la suite d'une plainte déposée par une association de petits porteurs, rapporte vendredi la presse belge.

L'enquête ouverte en Belgique cherchera à savoir si des opérations illicites ont été réalisées lors du démantèlement du groupe Dexia.

L'enquête ouverte en Belgique cherchera à savoir si des opérations illicites ont été réalisées lors du démantèlement du groupe Dexia.

AFP

Le parquet cherche en premier lieu à déterminer si les actionnaires de la banque franco-belge ont été trompés par les communications qu'a faites le groupe jusqu'à son démantèlement en octobre 2011. Après le dépôt d'une plainte par l'association de petits porteurs Dolor, le 9 novembre, le parquet avait demandé à la direction centrale de la police belge chargée de la lutte contre la criminalité financière de vérifier si des agissements susceptibles de sanctions pouvaient être détectés, rapporte L'Écho.

C'est à la suite de cette analyse que le parquet a décidé d'ouvrir une enquête. Pour l'instant, aucun juge d'instruction n'a été désigné car selon les enquêteurs, il existe suffisamment d'informations disponibles pour s'en passer et le parquet a la possibilité de citer directement les éventuels suspects à comparaître devant un juge, explique le quotidien, soulignant que cela permettra d'accélérer la procédure. En revanche, une juge d'instruction a été chargée du dossier de la débâcle du Holding Communal après le dépôt d'une plainte avec constitution de partie civile par un député.

Le Holding communal, qui rassemblait les collectivités locales belges dans l'actionnariat de Dexia, a été liquidé à la suite de la dévalorisation des actions Dexia qu'il détenait.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion