La ligne blanche est franchie

Publié

La ligne blanche est franchie

BRUXELLES - La consommation, les demandes de traitement et les saisies de cocaïne ne cessent d’augmenter en Europe, souligne un rapport européen publié hier.

«La cocaïne est actuellement l’étoile montante des drogues et cette drogue sans traitement de substitution va poser un réel problème de santé publique à court terme», assure Frank Zoebel, de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT).

L’organisme souligne qu’environ 4,5 millions d’Européens déclarent avoir consommé cette drogue l’année dernière. Ils étaient 3,5 millions l’année précédente. Parallèlement, les saisies de cocaïne, produite essentiellement en Colombie, Pérou et Bolivie, ont atteint des niveaux records en Europe: 107 tonnes en 2005, soit 45 % de plus que l’année précédente.

Si la prise de cocaïne provoque initialement un sentiment d’euphorie et de toute-puissance intellectuelle et physique, elle fait des ravages sur le plan physique et psychique: dépression, anxiété, instabilité d’humeur, délires paranoïdes, attaques de panique, envies suicidaires, épilepsie, troubles cardiovasculaires et cérébrovasculaires...

Plus de 400 décès imputables à la cocaïne ont été enregistrés en 2005, un chiffre généralement considéré comme sous-évalué.

Ton opinion