Covid au Luxembourg – La loi ne met pas d'obstacle au vaccin obligatoire
Publié

Covid au LuxembourgLa loi ne met pas d'obstacle au vaccin obligatoire

LUXEMBOURG - L'obligation vaccinale ne franchit la ligne rouge ni sur le plan légal ni au niveau de l'éthique. De quoi accélérer l'idée au sein du gouvernement?

Les files pour se faire vacciner ne se tarissent pas depuis début décembre.

Les files pour se faire vacciner ne se tarissent pas depuis début décembre.

Vincent Lescaut

«Des travaux préparatoires vers une obligation vaccinale généralisée sont déjà engagés». Paulette Lenert, la ministre de la Santé, a eu des mots forts et concrets, lundi, dans les colonnes du Quotidien. Si la Santé s'est, depuis, abstenue de tout commentaire, Gilbert Pregno, président de la Commission consultative des droits de l'homme (CCDH), «soutient l'idée que la vaccination est la sortie du tunnel» et que «l’équilibre penche dans le sens de la nécessité».

Et quand la ministre évoque «un geste de solidarité», la CCDH abonde dans cette direction, affirmant que «la priorité est la santé collective» et que «ce seul fait justifie des mesures restrictives pour les individus du point de vue des droits de l’homme».

«La ministre est en charge de la politique vaccinale»

Rappelant qu'«au Luxembourg, la ministre de la Santé est en charge de la politique vaccinale», Me François Moyse, avocat spécialisé dans les droits humains, note que «nulle part n'est indiqué que la ministre peut prescrire une vaccination obligatoire, mais qu'une vieille loi de 1885 ne l’exclut pas non plus».

Bref, conclut l'avocat, «la balance entre l'ingérence des autorités dans la vie des personnes et les nécessités d'une politique de santé destinée à protéger la collectivité est déterminante».

(L'essentiel/Jean-François Colin)

Ton opinion