A Thionville – La maison du Luxembourg a célébré sa décennie

Publié

À ThionvilleLa maison du Luxembourg a célébré sa décennie

THIONVILLE - La Maison du Luxembourg de Thionville fêtait vendredi ses dix années d'existence, en présence notamment du Premier ministre Xavier Bettel et de Stéphane Bern.

Des invités de renom et une longue liste d'élus locaux s'étaient donné rendez-vous vendredi soir à la Maison du Luxembourg, à Thionville, qui soufflait ses dix bougies. Et il faut dire l'organisation avait mis le petits plats dans les grands pour marquer la décennie de cette institution locale qui répond chaque année à plus de 15 000 demandes émanant de travailleurs frontaliers. Une sorte de de micro antenne de l'administration luxembourgeoise du côté français, cofinancée par six communautés d’agglomération nord-mosellanes.

Du ballet des élus qui se sont succédé à la tribune d'une salle annexe pour rappeler l'importance de la coopération transfrontalière et l'amitié qui lie les deux régions, on retiendra l'émotion et les larmes du Premier ministre Xavier Bettel (DP), au moment d'évoquer la mémoire d'Anne Grommerch, la défunte maire de Thionville. « C'était évidemment très important pour moi d'être ici car c'est une promesse que j'avais faite à Anne », confiait-il à L'essentiel au cours de la cérémonie.

Accroître son influence

Cette cérémonie, à laquelle assistait environ 200 personnes était aussi et surtout l'occasion de lancer le site Internet de la Maison du Luxembourg, dont la visibilité se résumait jusqu'à présent à une modeste page sur le site de la communauté d'agglomération Portes de France Thionville. C'est l'animateur franco-luxembourgeois Stéphane Bern qui a inauguré le lancement de la plateforme en ligne, que la directrice Véronique Odrian qualifiait «d'affranchissement».

Ce site Internet devrait encore accroître l'affluence dans les murs de ce relai de l'administration grand-ducale. Car ils sont en moyenne soixante-cinq chaque jour, et plusieurs milliers chaque année, à pousser la porte de ce petit local situé au centre-ville de Thionville, généralement pour être épaulés dans leurs démarches et obtenir des informations sur les prestations sociales. Une équipe de quatre personnes se charge pour le moment d'accueillir les demandeurs. Pour le moment, seulement, car l'équipe devrait se développer en même temps que ce petit bout de Luxembourg.

(Yannis Bouaraba/L'essentiel)

Ton opinion