Décision judiciaire en Belgique – La mendicité avec enfant désormais autorisée

Publié

Décision judiciaire en BelgiqueLa mendicité avec enfant désormais autorisée

Un arrêt de la cour d'appel de Bruxelles a donné son autorisation à toute personne faisant la manche dans le pays à le faire avec ses propres enfants.

La justice belge estime que faire la manche accompagné d'un ou de plusieurs de ses enfants ne relève pas de la traite ou du trafic d'humains.

La justice belge estime que faire la manche accompagné d'un ou de plusieurs de ses enfants ne relève pas de la traite ou du trafic d'humains.

afp

Cette décision de la cour d'appel de Bruxelles fait suite à la procédure intentée à l'encontre d'une jeune Roumaine de 20 ans, adepte de la mendicité en compagnie de ses deux enfants, âgés de 3 ans et sept mois. Pour cette pratique, la jeune femme avait été verbalisée à plusieurs reprises entre janvier 2007 et mars 2008, comme le précise l'agence belge belga.

Condamnée en première instance à de la prison ferme et à une amende, en vertu de la loi belge de 2005 qui renforce la lutte contre la traite et le trafic des êtres humains la jeune femme se voit aujourd'hui confortée par les tribunaux. Ainsi, l'arrêté de la cour d'appel de Bruxelles précise qu'«il n'est nullement démontré qu'en mendiant avec un de ses deux jeunes enfants dans les installations des gares du Nord et du Midi, la prévenue "embauché", "entraîné", "détourné" ou "retenu" une personne en vue de "la livrer à la mendicité" ou "l'aura incitée à mendier"».

Et l'arrêt de la justice belge de préciser que «la circonstance qu'une jeune mendiante ayant des enfants en très bas âge les garde auprès d'elle, lorsqu'elle sollicite la générosité des passants, et profite de leur présence pour susciter la pitié, n'est certainement pas épanouissant pour ceux-ci, mais ne constitue pas une infraction pénale.»

lessentiel.lu

Ton opinion