Véhicules au Luxembourg – La mise à la fourrière pourra être plus rapide

Publié

Véhicules au LuxembourgLa mise à la fourrière pourra être plus rapide

LUXEMBOURG - Le délai de mise à la fourrière d'un véhicule a été ramené de 8 jours à 24 heures, sur les autoroutes et les routes nationales hors agglomérations.

La facture pour récupérer son véhicule à la fourrière peut vite dépasser les 250 euros.

La facture pour récupérer son véhicule à la fourrière peut vite dépasser les 250 euros.

La mise à la fourrière d'un véhicule considéré comme abandonné va être raccourcie sur les autoroutes et les routes nationales hors agglomérations. Les députés ont voté à l'unanimité un texte de loi en ce sens mercredi. Ainsi le délai après lequel le véhicule est considéré comme abandonné sera ramené de huit jours à 24 heures.

En outre, le véhicule pourra être enlevé plus vite sur ces grands axes, si sa position a une incidence sur le trafic et/ou la sécurité routière, et que son propriétaire n'a pas pu être joint ou qu'il n'a pas obtempéré à l'ordre de la police de le déplacer. Par ailleurs, le projet de loi prévoit que pour un véhicule immobilisé au sein de l'enceinte d'un contrôle technique, le délai prévu avant qu'il ne soit retiré est de huit jours. À noter que sur la voie publique en général, le délai d’un mois est laissé inchangé.

Pour rappel, la police gère trois fourrières sur le territoire national. Une à Esch-sur-Alzette, une autre à Colmar-Berg, et enfin la troisième au Findel, à 200 mètres du siège de la police nationale. Afin de récupérer sa voiture à la fourrière, la facture peut vite dépasser les 250 euros. Outre les frais de dépannage, 190 euros les jours ouvrables de 8h à 18h et 214 euros la nuit, il faut ainsi ajouter l'avertissement taxé, entre 24 et 145 euros selon l'infraction et in fine les frais de fourrière, à raison de 40 euros la journée. Et quand personne ne vient reprendre son bien, les véhicules sont mis aux enchères sur instruction du parquet.



(L'essentiel)

Ton opinion