Droit de vote des étrangers – «La moitié de la population est mise à l'écart»

Publié

Droit de vote des étrangers«La moitié de la population est mise à l'écart»

LUXEMBOURG - Pour renforcer la démocratie du pays, l'association réclame d'ouvrir toutes les élections au vote des étrangers.

L'ASTI estime que le droit des vote des étrangers permettra de renforcer la démocratie du Luxembourg.

L'ASTI estime que le droit des vote des étrangers permettra de renforcer la démocratie du Luxembourg.

Editpress

Le slogan de l'ASTI est «vivre, travailler et décider ensemble», c'est donc sans surprise que l'association défend le droit de vote des étrangers aux élections nationales, et pas seulement aux européennes et aux communales comme c'est actuellement le cas. Et cela pour «une adhésion claire et nette à la participation la plus large possible de tous à toutes les élections».

L'argument de l'ASTI est simple: il y a plus de 44% d'étrangers au Luxembourg, ne pas les faire voter équivaut «à mettre à l'écart près de la moitié de la population résidente» et «pose un vrai problème de qualité de la démocratie». Selon l'ASTI, «il en résulte que la représentativité des 60 députés de la Chambre tend à diminuer, par le fait d’être élus seulement par les détenteurs d’un passeport luxembourgeois».

Plusieurs députés se sont exprimés en faveur d’un allègement des conditions de résidence actuellement fixée à 2 ans pour les Européens et à 5 ans pour les non-communautaires. «L’ouverture du droit de vote pour le Parlement aux étrangers n’est pas la solution miracle, mais elle permet d’augmenter la qualité de la démocratie luxembourgeoise», conclut l'ASTI.

(L'essentiel Online)

Ton opinion