Etude de l'Unicef – La mortalité infantile recule au Luxembourg

Publié

Étude de l'UnicefLa mortalité infantile recule au Luxembourg

LUXEMBOURG - Selon un rapport de l'Unicef, le taux de mortalité infantile au Grand-Duché a été réduit de plus de moitié entre 1990 et 2010.

5 874 bébés sont nés au Luxembourg en 2010. (AFP)

5 874 bébés sont nés au Luxembourg en 2010. (AFP)

Au Luxembourg, le taux de mortalité infantile pour les enfants de moins de 5 ans est passé de 8 pour 1 000 (0,008%) en 1990 à 3 pour 1 000 en 2010. C’est l’un des taux les plus faibles du monde. Seules l’Islande, le Liechtenstein et Saint-Marin font mieux (2). En France et en Allemagne, le taux a également fortement baissé, passant de 9 à 4 pour 1 000. La Belgique revient à la même hauteur que ses deux voisins, passant de 10 à 4. C’est en Somalie, au Mali et au Burkina Faso que le taux est le plus élevé (plus de 176 pour 1 000).

En ce qui concerne les enfants de moins d’un an, le taux de mortalité est passé de 7 à 3 pour 1 000 entre 1990 et 2010 au Luxembourg. C’est le même taux en France et en Allemagne. En Belgique, il s’élève à 4. À noter que l’étude de l’Unicef révèle également qu’en 2010, le Luxembourg comptait 61 000 adolescents âgés de 10 à 19 ans, soit 12% de la population.

(L'essentiel Online)

Ton opinion