La moutarde, victime du biocarburant

Publié

La moutarde, victime du biocarburant

Inquiétude chez les fabricants de moutarde français: le prix des graines a plus que doublé en un an. Du coup, rayon moutarde, les étiquettes devraient flamber.

Panique sur le marché de «la graine brune», la matière première servant à la fabrication de la moutarde. En un an, la tonne, principalement importée du Canada, est passée de 480 à 1.170 euros, augmentant de 143,7%, ont indiqué mercredi "Les moutardiers de France" qui regroupent les 19 principaux producteurs hexagonaux.

La graine brune est une victime collatérale du développement des biocarburants. "Déçus par les rendements de la graine brune, les agriculteurs ont diminué leur production de graine brune d'environ 50% entre 2004 et 2007", expliquent "Les moutardiers de France".

Les producteurs français ont dû se résoudre à payer beaucoup plus cher leur matière première "pour éviter que les agriculteurs canadiens sèment du colza ou une autre graine générant des rendements deux à trois fois supérieurs", selon les producteurs. Mais les étiquettes devraient valser prochainement.

Lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion