Passeport luxembourgeois – La nationalité intéresse aussi les non-résidents
Publié

Passeport luxembourgeoisLa nationalité intéresse aussi les non-résidents

LUXEMBOURG – Depuis la réforme de 2017, 590 personnes ayant un parent ou grand-parent luxembourgeois ont demandé la nationalité. La plupart vivent à l’étranger.

La dernière loi sur la nationalité est entrée en vigueur le 1er avril 2017.

La dernière loi sur la nationalité est entrée en vigueur le 1er avril 2017.

Editpress/Didier Sylvestre

La loi du 8 mars 2017 sur la nationalité luxembourgeoise a suscité l’intérêt de nombreuses personnes. Notamment l’article permettant de demander la nationalité via la procédure d’option, si un parent ou un grand-parent a possédé la nationalité. Au total, 590 personnes ont déposé un dossier entre la promulgation de la loi (1er avril 2017) et le 31 octobre 2018, selon les chiffres livrés lundi, par le ministre de la Justice, Félix Braz (Déi Gréng), en réponse à une question du député Marc Lies (CSV).

À noter que l’ensemble des demandes étudiées depuis le 1er avril 2017 ont obtenu une issue favorable. Parmi les 354 personnes ayant fondé leur demande sur leur parent luxembourgeois, seules 111 (soit 31%) résident actuellement au Grand-Duché, selon Félix Braz. Ce chiffre tombe même à 7,6% concernant les grands-parents, soit à peine plus que ceux qui fondent depuis 2009 leur demande sur l’existence d’un aïeul luxembourgeois encore vivant en 1900 (5%).

«Le législateur n’exige aucune condition de résidence sur le territoire du Grand-Duché de Luxembourg», explique le ministre. Cela vaut aussi bien pour la procédure d’option que pour celle de recouvrement de nationalité luxembourgeoise.

(jg/L'essentiel)

Ton opinion