Basketball: La NBA sur pause pour les élections de novembre

Publié

BasketballLa NBA sur pause pour les élections de novembre

Les dirigeants de la ligue américaine souhaitent «encourager» les fans à se rendre aux urnes à l’occasion des élections de mi-mandat aux USA. Aucun match ne sera programmé le 8 novembre.

Le 8 novembre prochain, les amateurs américains de basketball auront tout loisir de se rendre aux urnes. Ils ne manqueront rien de leur championnat préféré.

Le 8 novembre prochain, les amateurs américains de basketball auront tout loisir de se rendre aux urnes. Ils ne manqueront rien de leur championnat préféré.

Getty Images via AFP

Aucun match de NBA, le championnat nord-américain de basket-ball, ne sera joué le 8 novembre, date des élections de mi-mandat aux États-Unis, a annoncé la ligue mardi. La NBA veut ainsi «encourager» ses fans à se rendre aux urnes et «promouvoir l’engagement civique non partisan», est-il précisé dans un communiqué. La ligue doit révéler le calendrier complet de la saison 2022-23 mercredi. Le championnat reprendra le 18 octobre.

Les franchises de la NBA vont également mener des campagnes d’informations sur les modalités du scrutin dans leur état respectif, notamment la date butoir pour s’inscrire sur les listes électorales. Une journée complète de matches aura en revanche lieu la veille des élections de mi-mandat le 7 novembre. Les équipes engagées ce jour-là en profiteront pour enfoncer le clou, avec l’aide des partenaires de la NBA.

La ligue américaine de basket soutient activement ses joueurs engagés en politique, en particulier depuis les morts de George Floyd et de Breonna Taylor en 2020, tués par des policiers. Plusieurs salles de la NBA avaient été converties en bureaux de vote pour l’élection présidentielle de 2020, afin de stimuler la participation électorale.

LeBron James est un fervent supporter de Joe Biden.

LeBron James est un fervent supporter de Joe Biden.

Getty Images via AFP

L’icône LeBron James avait ouvertement pris le parti de Joe Biden et exulté sur les réseaux après la victoire de celui-ci, face au président sortant Donald Trump.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires