Neige au Luxembourg – La neige et les bouchons sont de retour

Publié

Neige au LuxembourgLa neige et les bouchons sont de retour

LUXEMBOURG - L'hiver a pointé à nouveau le bout de son nez ce mardi soir et semé la pagaille sur les routes luxembourgeoises. La situation n'a pas bougé mercredi matin.

Vous aviez rangé vos gants et vos bonnets? Il va falloir les ressortir: la neige a refait son apparition au Grand-Duché. Les services météo du Findel prévoient entre 5 et 7 centimètres de neige sur le pays d'ici mercredi 13h. Les températures vont plonger et rester sous 0 °C une grande partie de la semaine. Il ne fera pas plus de 1 °C au meilleur de la journée mercredi.

Mercredi, les vols au Findel étaient tous annulés ou reportés en début de matinée. Le dégel des pistes a commencé à 9h, selon l'aéroport contacté par L'essentiel Online, avec des premiers vols au départ et à l'arrivée entre 9h et 10h. «Mais de nouvelles chutes sont attendues vers 11h, ce qui pourrait entraîner de nouvelles perturbations». Les usagers peuvent échanger leurs billets du matin contre de nouveaux vols.

Des bouchons sur les autoroutes

À Luxembourg-Ville, les services de transports ne sont que légèrement impactés mercredi matin. L'ACL appelle néanmoins les automobilistes à la plus grande vigilance. Plusieurs routes sont fermées, principalement les montées difficiles. En Lorraine, l'A30 était partiellement dégagée en matinée, et un ralentissement de 8 km sur l'A31, entre les communes de Zoufftgen et de Thionville, a bloqué les frontaliers qui se rendaient au Luxembourg vers 9h30.

Un peu plus tôt vers 9h, il y avait plus de quinze kilomètres de bouchons sur l'A13, dans le sud du pays.

Les perturbations sur les routes en temps réel:

Tweets de @lessentiel/l-info-service

Situation compliquée mardi soir

La situation était identique mardi soir au Grand-Duché, lorsqu'une tempête s'est abattu sur le pays. Fred et Michael, tous deux Mobile Reporter, étaient d'accord mardi soir: «C'est une vraie patinoire». Les flocons se sont invités au pire moment, en fin d'après-midi, alors que beaucoup sortaient du travail et cherchaient à regagner leur domicile.

Résultat: une énorme pagaille sur les routes, un trafic au ralenti sur l'ensemble du réseau avec même quelques axes secondaires coupés, la faute à des camions bloqués dans des montées. Le trafic des bus dans la capitale avait été un temps suspendu.

(JV/MC/KS/L'essentiel Online)

Ton opinion